mardi 23 juillet 2019
A VOIR

|

Raiatea : agriculture bio, inaugurations et manifestation au programme de la tournée gouvernementale

Publié le

Publié le 13/11/2018 à 16:32 - Mise à jour le 13/11/2018 à 16:32
Lecture 2 minutes

Comment bien manger et rester en bonne santé ? C’est un sujet qui n’a plus de secret pour le conseil municipal de Taputapuatea. Avec son projet A tanu maitai lancé en 2007 et l’accompagnement des agriculteurs pour une culture naturelle, la commune est devenue la référence dans le domaine.
 
C’est entre autres le fruit de ce travail qui a été présenté ce mercredi matin à une délégation gouvernementale en visite.
 
“C’est notre cheval de bataille depuis une dizaine d’années, explique Thomas Moutame, le maire de Taputapuatea. Et je suis content parce qu’au départ, c’était difficile, et aujourd’hui, nous avons du concret.”

Cultiver, c’est bien, apprécier les fruits et légumes, c’est mieux ! Depuis l’an dernier, la commune a mis en place des ateliers de cuisine pour élaborer des recettes à base de produits locaux. Un cours de cuisine destiné aux enfants a d’ailleurs été officiellement ouvert ce mercredi.

La tournée s’est poursuivie avec l’inauguration du marché communal pour favoriser l’écoulement des produits des fa’a’apu. Une aubaine pour les 18 familles qui vendaient, hier encore, en bord de route.

Et toujours lors de cette tournée, la délégation a été accueillie par des manifestants de l’association Vai Ava. Munis de banderoles, ils protestaient contre le projet d’implantation d’un centre d’enfouissement technique (CET) dans la vallée de Faaroa.
 
Outre l’impact néfaste sur l’environnement et la dégradation d’un site rempli d’histoire et de vestiges, les membres de l’association dénoncent le manque de communication et de consultation de la population par les autorités. Ils ont suivi le cortège pour se faire entendre.
 
“Grâce à des pétitions faites sur Raiatea, on s’est aperçus que beaucoup de gens sur l’île ne sont pas au courant de cette création du CET, confie Mireille Bessière, la vice-présidente de l’association Vai Ava. Et ce qu’ils ne savent pas surtout, c’est qu’on va récupérer les déchets de Huahine, Taha’a et Maupiti en plus de tout Raiatea. Par contre, nous sommes conscients du problème des déchets. Nous sommes conscients qu’il faut faire quelque chose, mais chaque île doit gérer ses déchets, ce n’est pas possible autrement.”
 
Finalement, Thomas Moutame, Christelle Lehartel et Gaston Tong Sang ont reçu deux représentants de l’association. Le maire de Taputapuatea a proposé de les revoir ultérieurement.
 

Rédaction web avec Jessica Doucet-Tuahu

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X