samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Radio Tefana lance « un appel du cœur » et un hashtag

Publié le

À quelques jours de son procès en appel, Radio Tefana, condamnée en première instance à une amende de 100 millions de Fcfp, est inquiète pour son avenir. Elle lance donc en amont de ce procès un mouvement solidaire sur Internet, accompagné du hashtag #SaveRadioTefana, avec lequel chacun pourra lui apporter son soutien.

Publié le 19/11/2020 à 15:52 - Mise à jour le 20/11/2020 à 8:45
Lecture < 1 min.

À quelques jours de son procès en appel, Radio Tefana, condamnée en première instance à une amende de 100 millions de Fcfp, est inquiète pour son avenir. Elle lance donc en amont de ce procès un mouvement solidaire sur Internet, accompagné du hashtag #SaveRadioTefana, avec lequel chacun pourra lui apporter son soutien.

« Aujourd’hui on lance un appel du cœur à toute la population, à tous ceux qui soutiennent Radio Tefana, déclare Heinui Le Caill, le président de Te Reo o Tefana. On a réalisé un petit documentaire, format vini, dans lequel on appelle les gens à créer une chaîne d’union virtuelle, une chaîne d’union de solidarité en postant sur leur profil Facebook, YouTube ou Instagram un message de soutien, des vidéos de soutien, des photos avec un cœur J’aime Radio Tefana par exemple, mais surtout en rajoutant le hashtag #SaveRadioTefana. Elle est accompagnée d’un dossier de presse qui va être transmis à tous les médias du Pacifique, nos cousins du Pacifique et au-delà. C’est un appel non seulement aux Polynésiens, mais à la grande famille polynésienne de soutenir cette radio qui a très peur aujourd’hui. »

En effet, l’Association Te Reo o Tefana avait été condamnée à une amende de 100 millions de Fcfp pour pour recel de prise illégale d’intérêts dans l’affaire concernant les subventions accordées à la radio par la mairie de Faa’a. Le procès en appel aura lieu la semaine prochaine et le personnel s’inquiète pour son avenir car la radio n’aura pas les moyens de payer cette amende si elle venait à être confirmée.

Ils essaient tout de même de rester soudés dans l’adversité. « Malgré la décision qui sera prise, on avance main dans la main, et on essaie que la radio reste à flot, confie Heima, une animatrice. Et ça, sera notre cheval de bataille aujourd’hui. Peu importe la décision, on va rester soudés avec toute l’équipe. »

Si la radio venait à fermer, ce sont 11 familles qui se retrouveront en difficulté.

infos coronavirus