mercredi 1 décembre 2021
A VOIR

|

Qui est derrière la com’ de la présidence ?

Publié le

Comment certaines informations qui émanent du gouvernement parviennent-elles jusqu’aux journalistes ? On l’a vu durant la crise, il est parfois difficile d’obtenir des réponses à certaines questions. Et les messages du gouvernement ont parfois été maladroits pendant l’épidémie. Ce qui a entraîné un changement à la tête du service de communication du Pays.

Publié le 27/10/2021 à 17:07 - Mise à jour le 08/11/2021 à 14:49
Lecture 2 minutes

Comment certaines informations qui émanent du gouvernement parviennent-elles jusqu’aux journalistes ? On l’a vu durant la crise, il est parfois difficile d’obtenir des réponses à certaines questions. Et les messages du gouvernement ont parfois été maladroits pendant l’épidémie. Ce qui a entraîné un changement à la tête du service de communication du Pays.

Changement de tête à la cellule de communication du Pays. Thibault Marais a cédé il y a peu sa place à Yves Haupert. Ancien fidèle de Gaston Flosse, premier chef de service de cette entité en 2013, c’est donc un retour pour ce communiquant, également diplômé de journalisme. C’est même la 4e fois qu’il occupe ces fonctions.

Le service dont Yves Haupert est désormais responsable est une sorte d’interface entre le gouvernement et les médias. Avant 2013, chaque cabinet ministériel disposait d’un service de communication. Pour « mettre un terme à la cacophonie à laquelle on a parfois assisté durant les années de l’instabilité politique où il arrivait que certains ministres communiquent comme ils l’entendaient et parfois de manière contradictoire », un unique service a donc été mis en place.

Mais quelles sont ses missions et qui est derrière le service de presse de la présidence ? Huit personnes le composent : 4 chargés de communication dont 2 sont également chargés des réseaux sociaux et du site internet, 2 photographes, une secrétaire comptable, et le chef du service, Yves Haupert.

Le service a bien sûr pour objectif de mettre en œuvre la communication institutionnelle du gouvernement. Mais il traite également toutes les demandes des médias qui concernent les services du Pays.

L’équipe doit répondre aux sollicitations des journalistes sur les sujets qu’ils traitent. Le service leur fournit les informations demandées lorsque cela est possible, et met en contact les journalistes avec les interlocuteurs utiles à leur reportage dans les ministères et les services.

C’est également le service de presse qui aide les ministres à préparer leur intervention en télévision par exemple.

Dans le sens inverse, ce service permet au gouvernement d’avoir un regard sur l’actualité. Une veille et une revue de presse quotidienne sont réalisées.

Le service fonctionne 7j/7 pour assurer le suivi des activités du gouvernement, la présence du président et des ministres lors des manifestations et événements publics, des rencontres… qui se déroulent également le week-end. 

Le changement à la tête du service de presse de la présidence intervient alors que la Polynésie a traversé une période de crise durant laquelle le gouvernement a été régulièrement au centre de polémiques. Un communiqué de presse a dévoilé des photos d’Edouard Fritch rendant hommage à son directeur de cabinet décédé alors que des restrictions strictes sont mises en place pour les obsèques. Les photos du mariage du Vice-président du Pays en pleine crise sanitaire, ou encore le discours devant la présidence de Tearii Alpha, quelques minutes après l’intervention d’Edouard Fritch resteront sans doute dans l’esprit des Polynésiens.

L’arrivée de Yves Haupert entend éviter d’autres couacs.

infos coronavirus