vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Quels contrôles pour les personnes rentrées au fenua et mises en auto-confinement ?

Publié le

Afin de protéger le fenua de la propagation du coronavirus, l’État et le Pays ont instauré le 16 mars dernier, l’obligation d’une mise en quatorzaine pour l’ensemble des passagers rentrées en Polynésie française depuis la métropole ou l’étranger, y compris les résidents.

Publié le 28/03/2020 à 17:24 - Mise à jour le 29/03/2020 à 15:21
Lecture 2 minutes

Afin de protéger le fenua de la propagation du coronavirus, l’État et le Pays ont instauré le 16 mars dernier, l’obligation d’une mise en quatorzaine pour l’ensemble des passagers rentrées en Polynésie française depuis la métropole ou l’étranger, y compris les résidents.

Cette quatorzaine consiste en un confinement à domicile ou dans un lieu dédié pendant une durée de 14 jours. Cette décision a pris effet dès le mardi 17 mars à 6 heures du matin.

Depuis le 17 mars, environ 1 500 passagers sont arrivés en Polynésie française. À leur arrivée sur le territoire, ils ont signé l’attestation sur l’honneur où ils s’engagent à respecter les mesures de confinement pour leur propre sécurité et celle de la population polynésienne.

(Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)

Une plateforme téléphonique est ouverte. Composée d’une douzaine de personnes au Haut-commissariat et du régiment du service militaire adapté, cette cellule a pour mission d’appeler toutes les personnes actuellement en auto-confinement et de contrôler le respect des mesures de confinement.

Toutes les personnes confinées sont donc systématiquement contactées pour s’assurer qu’elles sont bien à domicile, pour prendre des nouvelles de leur état de santé et veiller à la bonne application des gestes barrières pour éviter la contamination de ses proches.

Plus encore que d’autres, les personnes doivent respecter les mesures barrières avec leurs proches, lorsqu’ils sont résidents de Tahiti, ou avec les personnes regroupées dans les sites de confinement lorsque ces personnes sont originaires des îles.

Des contrôles journaliers sont effectués par les autorités pour vérifier que les règles sont bien respectées par les quelques personnes qui n’auraient pas encore pleinement pris conscience de la responsabilité qui leur incombe de protéger des vies.

Les forces de l’ordre sont également engagées pour effectuer des contrôles sur place lorsque cela est nécessaire.

infos coronavirus