mercredi 5 août 2020
A VOIR

|

Quel avenir pour Radio Tefana ?

Publié le

Cela fait plus de 35 ans que la Radio Tefana existe et diffuse ses idées indépendantistes, sous l’égide de son leader, Oscar Temaru. La station a écopé d’une lourde amende.

Publié le 11/09/2019 à 17:12 - Mise à jour le 12/09/2019 à 14:19
Lecture 2 minutes

Cela fait plus de 35 ans que la Radio Tefana existe et diffuse ses idées indépendantistes, sous l’égide de son leader, Oscar Temaru. La station a écopé d’une lourde amende.

100 millions de Fcfp, c’est le montant de l’amende que Radio Tefana devra paye suite à la condamnation d’Oscar Temaru pour prise illégale d’intérêt et recel. Selon le jugement, la radio faisait la propagande du Tavini Huiraatira. Une décision qui a bouleversé les 8 employés (journalistes, animateurs, techniciens etc.) de la radio.

Lire aussi > Oscar Temaru : “Il faudrait décerner le prix Nobel de la vérité à Radio Tefana”

Claire Tavi y travaille depuis 24 ans en tant qu’animatrice et ne s’étonne pas de cette décision. Pour elle, c’est une volonté de censure : « Pendant plusieurs années, on essayait de mettre des bâtons dans les roues à Radio Tefana, mais on est encore là. Et même après cette décision, on est encore là, et on restera là. Je ne pense même pas au fait qu’elle pourrait fermer. Je reste confiante ».

Les membres du conseil d’administration de Radio Tefana ont une dizaine de jours pour faire appel de la décision rendue par le tribunal. Quoi qu’il en soit, ses dirigeants devront toutes les stratégies de la radio.

Lire aussi > Radio Tefana : Heinui, Vito et Oscar font appel du jugement

« Hier, on était tous tristes, on n’avait plus envie de travailler. Mais aujourd’hui, tout le monde est en forme, on reste confiants. Il est vrai que cela a bouleversé beaucoup de gens, aussi bien nos auditeurs que nous-mêmes, à l’annonce du verdict. 100 millions de Fcfp d’amende, c’est énorme, et nous n’avons pas du tout cette somme-là. (…) Je pense qu’avec le soutien de la population, qui nous écoute de plus en plus tous les jours, -et que je remercie, on va constituer une véritable force pour continuer à diffuser Radio Tefana. Je vous rassure, on ne ferme pas, et on continuera à prôner la vérité. (…) Très prochainement, nous allons tenir un conseil d’administration avec l’ensemble du personnel de la radio pour définir des axes de stratégie de développement commercial de la radio, et définir la stratégie en appel qui va être lancée d’ici quelques jours » explique Aldo Raveino, directeur de la radio.

Après 35 ans de diffusion, la radio de Faa’a risque la fermeture complète. Mais ses employés restent donc optimistes quant à son avenir.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Préparation de la rentrée scolaire : réunion avec les...

La ministre de l’Education, Christelle Lehartel, a accueilli, mardi matin, à l’université de la Polynésie française, avec le vice-recteur Philippe Lacombe, l’ensemble...

Le Nation Music Festival de retour pour 3 jours de...

Après plusieurs mois d’incertitudes liés à la crise sanitaire, la 2ème édition du Nation Music Festival prend ses quartiers au Parc Vairai du 30 juillet au 1er août. Cet événement, sans alcool est le premier du genre dédié aux mineurs pour la plupart. Sur scène, plus d’une quarantaine de DJ vont se succéder.

Comment se porte le secteur de l’emploi ?

Avec la crise sanitaire, l’économie polynésienne s’est fortement repliée ces derniers mois impactant ainsi le marché du travail. Alors, deux mois après le déconfinement, les demandeurs d’emploi sont-ils plus nombreux ? Les offres sont-elles en baisses ? Et quelles perspectives pour les mois à venir ?

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV