lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Que faire après le bac ? Des journées pour s’orienter

Publié le

Que faire après le bac ? Ils sont de nombreux lycéens à se poser cette question. Si certains ont déjà bien défini leur parcours d’études supérieures, d’autres cherchent encore leur voie. Jusqu’à mardi, les élèves de Terminale de Tahiti et Moorea ont rendez-vous aux journées post-bac sur le campus de l’université.

Publié le 27/01/2020 à 16:00 - Mise à jour le 30/01/2020 à 8:42
Lecture 3 minutes

Que faire après le bac ? Ils sont de nombreux lycéens à se poser cette question. Si certains ont déjà bien défini leur parcours d’études supérieures, d’autres cherchent encore leur voie. Jusqu’à mardi, les élèves de Terminale de Tahiti et Moorea ont rendez-vous aux journées post-bac sur le campus de l’université.

Ils seront bientôt étudiants à l’université, en BTS, en école de commerce ou encore à l’étranger. Des élèves de Terminale sont en pleine réflexion pour poursuivre leurs études après l’obtention du bac. Pendant deux jours sur le campus de l’université, ils découvrent tout un panel de filières possibles en fonction de leur cursus.

« Cette journée peut m’aider à trouver ma voie parce que je ne sais pas encore exactement où je veux aller. (…) J’aime le commerce, la gestion, et même l’art. ERASMUS me tente bien aussi, pour voyager à l’international et parler d’autres langues » confie Leialii Siao, lycéen.

Et le choix de l’orientation peut s’avérer pour certains lycéens un vrai obstacle.  Tevai Gras, lycéen en bac pro cherche sa voie : « Je suis venue pour en savoir plus sur les études post-bac (…) On se demande toujours ce qu’on va faire plus tard. Je serai intéressé par un BTS pour travailler dans les métiers thermodynamiques, électroniques etc. Et si ça ne me plait pas, je ferai peut-être l’armée ».

Au centre d’orientation, des psychologues de l’éducation nationale accompagnent ces jeunes en quête d’un parcours qui leur correspond. « On a affaire à des jeunes qui sont encore en pleine construction, donc la question de l’orientation est un enjeu majeur pour eux, parce que derrière la question de l’orientation se dessine celle du parcours d’étude, et in fine la question du métier à venir. C’est un enjeu majeur pour nos jeunes et leur famille (…) Notre but, c’est qu’ils puissent réussir à se projeter et à trouver un projet qui sera fait de compromis, où ils pourront s’appuyer sur des choses qu’ils aiment, des choses qui les intéressent, et investir un champ d’études qui leur permettra d’obtenir une qualification, de développer de nouvelles compétences etc. » nous dit Reva Ly-Yen-Fock, psychologue de l’éducation nationale.

Les études post bac, c’est également penser à un logement et au coût de la vie étudiante. Le Vice-rectorat enregistre chaque année 3 000 demandes de bourse de l’État. 1 800 élèves en moyenne perçoivent cette aide après étude de leur dossier. « Tous les étudiants en Polynésie inscrits dans le secondaire, notamment en classe de Terminale, peuvent demander une bourse d’état auprès du vice-rectorat de la Polynésie française pour les aider à poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur ici ou en métropole. (…) Par exemple, en métropole, ils seront exonérés des frais d’inscription dans les universités » explique Theodora Haturau, cheffe du département des affaires budgétaires et financières au Vice-rectorat de la Polynésie.

Jusqu’au mardi 28 janvier, professeurs, étudiants et spécialistes de l’orientation sont présents à l’université pour aider les lycéens à bien choisir leur projet d’études.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...