vendredi 23 octobre 2020
A VOIR

|

Quatre nouvelles entreprises s’engagent pour la santé de ses salariés

Publié le

Publié le 19/06/2019 à 13:52 - Mise à jour le 19/06/2019 à 13:52
Lecture 2 minutes

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a cosigné, jeudi matin à la direction de la Santé, avec les représentants de quatre nouvelles entreprises locales volontaires, une charte qui encourage la mise en place d’actions pour favoriser l’adoption de comportements favorables pour la santé.
 
Air Tahiti, Pro Interim, Sopadep et Innovative Digital Technologies intègrent ainsi le réseau Entreprises Actives pour initier des actions en faveur de la santé de leurs salariés. Elles se joignent aux vingt entreprises déjà signataires de la charte d’engagement « Entreprise active pour la santé de ses salariés », à savoir : Air Tahiti Nui, Hôtel Le Méridien, EDT Engie, Hôtel Intercontinental Tahiti, Polynésienne des Eaux, TSP, Brasserie de Tahiti et Caisse de Prévoyance Sociale en 2015 ; puis Newrest, Interoute, Intercontinental Bora Bora Resort et Spa, TEP, Vini, Banque de Tahiti, Avis, Plastiserd, Nestlé, Wan Distribution et Sipac en 2017.

 

La direction de la Santé fournit un accompagnement de terrain à l’ensemble des Entreprises Actives afin de répondre aux besoins des salariés autour de trois thématiques : l’alimentation équilibrée, la pratique d’une activité physique et, depuis cette année, le sevrage tabagique.

Les objectifs sont d’aider à la mise en œuvre d’un plan d’actions sur-mesure visant à favoriser l’adoption de comportements de vie sains, à valoriser les initiatives prises par les entreprises au travers d’un réseau dynamique sur les plateformes communautaires et à encourager la tenue de rencontres soit dans un cadre ludique telles que la journée sportive inter-entreprises soit pour étudier de nouvelles pistes d’amélioration sur la santé au travail avec des experts locaux et internationaux.
 
La démarche Entreprise Active consiste pour les entreprises adhérentes à :

– créer un comité santé au sein de l’entreprise partenaire (véritable pilote du projet),
– réaliser une enquête de terrain, par ce comité, auprès des salariés pour recueillir leurs besoins et/ou attentes en matière de santé (questionnaires, entretiens individuels ou de groupe),
– identifier des actions à mettre en œuvre sur la base des résultats de l’enquête réalisée,
– mettre en œuvre ces dernières,
– évaluer la démarche (mise en œuvre, satisfaction des salariés, impact).
​La promotion de saines habitudes de vie sur le lieu de travail peut avoir des effets bénéfiques pour améliorer la santé globale des employés, leur bien-être et de façon indirecte la santé des familles. Elle contribue également à une meilleure productivité de l’entreprise. Promouvoir la santé au travail est une manière positive pour les entreprises d’optimiser la gestion des ressources humaines et de prévenir les difficultés directement en lien avec l’état de santé des salariés.
 
D’après un communiqué

infos coronavirus