jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Quand les salariés se font vacciner directement dans leur entreprise

Publié le

Cet après-midi, du côté de la zone industrielle de Tipaerui, plus de 80 employés et des membres de leur famille se sont fait vacciner au sein de leur entreprise. Une équipe sanitaire a investi les lieux pour injecter les précieuses doses. La société offrait même une prime à chacun de ses employés volontaires.

Publié le 10/08/2021 à 17:46 - Mise à jour le 11/08/2021 à 16:35
Lecture < 1 min.

Cet après-midi, du côté de la zone industrielle de Tipaerui, plus de 80 employés et des membres de leur famille se sont fait vacciner au sein de leur entreprise. Une équipe sanitaire a investi les lieux pour injecter les précieuses doses. La société offrait même une prime à chacun de ses employés volontaires.

Avec l’explosion des cas de Covid en Polynésie, certaines entreprises ont organisé des campagnes de vaccination directement dans leurs locaux. C’est le cas pour une société spécialisée dans l’aluminium qui compte près de 150 employés. Face aux files d’attente qui s’allongent dans les centres, cette possibilité est une aubaine pour les employés volontaires à la vaccination. “C’est bien, cela nous évite de faire la queue” nous indique l’un d’eux. “Au début, je ne voulais pas vraiment, mais vu la situation actuelle et la flambée des cas, il faut se faire vacciner. C’est peut-être la seule solution” ajoute encore un autre.

Par groupe de 5 et espacés d’un mètre d’intervalle, les salariés ont rempli des fiches d’information. À l’étage, les espaces étaient transformés en salles de vaccination, les agents sanitaires avaient une centaine de doses à injecter au cours de l’après-midi. “Cela correspond à 80% du personnel, sachant qu’on a déjà quasiment tous les cadres qui sont vaccinés, on va être à plus de 90% du groupe à être vacciné d’ici ce soir” précise Philippe Slowinski, directeur général de la société.

Aucun employeur ne peut imposer à ses employés d’être vaccinés. Mais pour marquer l’importance de ce geste, l’entreprise a décidé d’offrir une prime aux volontaires : “On offre à tous nos employés une petite prime. Ce n’est pas grand chose. On n’achète pas leur accord pour un vaccin, mais on voulait montrer que la direction est préoccupée par la santé de son personnel, et qu’en donnant cette petite prime, c’est pour leur dire, vous voyez, on veut jouer le jeu avec vous. Soyez protégé, et protégez vos familles”.

Dans trois semaines minimum, les employés recevront leur deuxième injection.

infos coronavirus