vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Quand la jeunesse gâte les matahiapo

Publié le

Publié le 30/12/2018 à 16:02 - Mise à jour le 30/12/2018 à 16:02
Lecture 2 minutes

Le quartier de la Cité Ouvrière, à Pirae, a été choisi samedi dernier par l’association socio-culturelle Tumuhiva pour une rencontre intergénérationnelle. Au menu du repas traditionnel offert par ces jeunes à leurs aînés ? Du fe’i, du taro, du poulet fafa, du po’e, sans oublier le poisson cru… Tout a été soigneusement préparé pour ravir les convives.
 
« C’est la joie de se revoir, de se rencontrer, confie Mitere Mai, l’une des matahiapo du quartier. On n’a pas du tout d’attaches avec ces enfants-là et ils font beaucoup pour nous. Et ce n’est pas la première fois, c’est la quatrième année consécutive qu’ils font ça pour les personnes âgées. Nous sommes touchés par le geste de ces enfants qui pensent à nous. »
 
Et ceux qui n’ont pas pu se rendre à ce rassemblement n’ont pas été oubliés. Les jeunes de l’association se sont déplacés avec joie pour leur apporter leur repas accompagné d’un présent.
 
« Pour nous, il s’agit de mettre à l’honneur les matahiapo de ce quartier, de faire quelque chose pour eux, pour leur Noël et avoir une belle fin d’année, explique Laure Lee, membre de l’association Tumuhiva. Ça permet une rencontre intergénérationnelle avec nous, les jeunes de l’association Tumu Hiva, et les matahiapo de ce quartier. »
 
Pour l’association Tumuhiva, c’est également l’occasion de fêter ses 5 ans d’existence. Sa première action sociale de 2019 est déjà dans les tuyaux, il s’agit d’un centre de vacances pour les enfants défavorisés des quartiers.
 
 

Rédaction web avec Moea Pierron et Naea Bennett

infos coronavirus