mercredi 5 août 2020
A VOIR

|

Punaauia lance son concours du plus beau sapin de Noël

Publié le

L'opération "Mon beau sapin" a démarré à la mairie de Punaauia. Plus de 200 enfants de la commune ont pris leur quartier dans le hall ce matin. Thème retenu cette année : Ma’a hotu, 100% compostable.

Publié le 02/12/2019 à 16:17 - Mise à jour le 02/12/2019 à 16:25
Lecture 2 minutes

L'opération "Mon beau sapin" a démarré à la mairie de Punaauia. Plus de 200 enfants de la commune ont pris leur quartier dans le hall ce matin. Thème retenu cette année : Ma’a hotu, 100% compostable.

Chaque année, les établissements scolaires de Punaauia confectionnent un arbre de Noël sur un thème bien précis. Pour 2019, la thématique se veut écologique. Les élèves doivent exprimer leur créativité autour des produits locaux et du 100 % compostable. Sapins bananiers, avec des noix de coco, de la salade, du persil, des papayes ou encore de l’aloe vera, les enfants ne manquent pas d’imagination.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Chacun doit apporter ce qu’il trouve dans son jardin ou autour de lui à la maison, afin de le mettre en valeur. On essaie ensuite de rassembler le tout, tout en étant le plus proche possible des idées des élèves » précise Vaianui Utia, enseignante spécialisée en SEGPA au collège de Punaauia.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

De la primaire au collège en passant par le CAP de Punaauia, près de 280 élèves s’activent pour tenter de gagner le titre du plus beau sapin. Une opération qui a lieu depuis neuf ans dans la commune. « L’objectif est de permettre aux enfants de mettre en valeur leur côté artistique. (…) Nous sommes à l’ère du développement durable, donc il faut leur expliquer que tout ce qui sera mis sur les sapins pourra être utilisé en compostage, pour les plantes ou l’agriculture plus tard » explique Verouchka Leontieff, chef du service solidarité et scolarité à la mairie de Punaauia.

Respect du thème, originalité, créativité et esthétique seront les critères retenus. Les membres du jury ont trois jours pour élire la plus belle œuvre. Le résultat sera donné mercredi lors d’un spectacle donné par les élèves dans le hall de la mairie.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le Nation Music Festival de retour pour 3 jours de...

Après plusieurs mois d’incertitudes liés à la crise sanitaire, la 2ème édition du Nation Music Festival prend ses quartiers au Parc Vairai du 30 juillet au 1er août. Cet événement, sans alcool est le premier du genre dédié aux mineurs pour la plupart. Sur scène, plus d’une quarantaine de DJ vont se succéder.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV