Protection des animaux : l’ARPAP s’adresse au futur gouvernement

Publié le

L'ARPAP (Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux de Polynésie française) a adressé une lettre ouverte au futur gouvernement afin d'interpeler les nouveaux élus sur la problématique du bien-être des animaux au fenua.

Publié le 08/05/2023 à 17:35 - Mise à jour le 08/05/2023 à 17:36

L'ARPAP (Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux de Polynésie française) a adressé une lettre ouverte au futur gouvernement afin d'interpeler les nouveaux élus sur la problématique du bien-être des animaux au fenua.

« Les associations de défense de la cause animale souhaitent attirer l’attention des élus sur un sujet qui concerne une grande partie de notre population » commence la lettre ouverte : à savoir, le bien-être animal en Polynésie.

« Depuis juin dernier, une ministre avait pour attribution de concevoir, proposer et mettre en
œuvre les politiques nécessaires à l’amélioration, au maintien de la protection et au bienêtre des animaux »
peut-on également lire dans la lettre qui rappelle que plusieurs actions ont été mises en oeuvre en 2022 et qu’« une ligne budgétaire, portant sur une somme de 100 millions FCFP, a été votée au budget du Pays afin de financer des actions prioritaires pour l’année 2023 (campagnes de stérilisations/identifications, stratégique territorial de la condition animale en Polynésie française…) ». Et de rappeler que « sur cette base les associations ont conçues des Projets Pilotes de Campagne de Stérilisation et d’Identification. En raison de la trêve électorale, ces actions n’ont pu être lancées« .

Lire aussi > La gendarmerie s’attaque à la maltraitance animale

L’ARPAP espère donc que le nouveau gouvernement n’oubliera pas ses missions de protection des animaux de Polynésie, mais aussi que « les actions en attente de lancement ne soient pas négligées et qu’elles puissent effectivement être mises en œuvre » et que « le travail déjà entamé pour le bien de tous, entre le Pays et les associations, perdure afin de financer et mettre en œuvre les actions prioritaires définies pour l’année 2023 et les 5 prochaines années ».

– PUBLICITE –

Le nouveau gouvernement de Polynésie devrait être présenté le 15 mai.

Dernières news