mercredi 27 janvier 2021
A VOIR

|

Projet Mahana Beach : menace d’expropriation pour une centaine de familles

Publié le

Publié le 12/04/2015 à 9:50 - Mise à jour le 12/04/2015 à 9:50
Lecture < 1 min.

Le pays a besoin d’hectares supplémentaires pour mettre en œuvre le projet. L’expropriation d’une centaine de familles situées en périphérie est une solution envisagée par le gouvernement.  » C’est devenu une obligation, car il y a des zones que nous n’arrivons pas a négocier et à obtenir  » explique Albert Solia, le ministre de l’Equipement.
Mais avant que le pays arrive à ce stade, la construction de Mahana Beach doit être reconnue comme un projet d’utilité publique. Certains propriétaires ont déjà vendu leur terrain, mais d’autres ne veulent pas partir.  »  Je ne sortirai jamais de ce quartier, c’est ici que j’ai grandi. Aujourd’hui, j’ai 82 ans, comment vais-je faire ? Où va-t-on aller ?  » témoigne un propriétaire, Papa Potai.  » On ne sortira d’ici que par la force de la baïonnette  » affirme Monil Tetuanui, le représentant des familles de Outumaoro.

L’expropriation ne devrait pas perturber le lancement de Mahana Beach puisque la zone concernée se situe en périphérie. 

infos coronavirus