jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Projet d’extension du site de la plage Vaiava-Pk18 : une consultation en ligne du public est lancée

Publié le

Publié le 14/02/2019 à 14:23 - Mise à jour le 14/02/2019 à 14:23
Lecture 2 minutes

En 2018, la Polynésie française a fait l’acquisition de deux parcelles d’une superficie totale de 3.619 m². Ces deux terrains mitoyens au site de VAIAVA – PK 18 devraient permettre l’agrandissement de ce site majeur de la côte Ouest de Tahiti.

Avant le lancement d’études de maîtrise d’oeuvre, le Service du Tourisme souhaite faire réaliser une étude préalable de l’ensemble du site comprenant 3 phases
distinctes :
• Phase 1 (tranche ferme) : Etat des lieux – diagnostic de l’existant
• Phase 2 (tranche conditionnelle 1) : Perspectives d’aménagement / Etude d’opportunités et de faisabilité
• Phase 3 (tranche conditionnelle 2) : Notice d’impact environnementale

Le but de cette étude préalable est de faire un état des lieux précis du site et de son utilisation actuelle, mais aussi et surtout d’engager une réflexion sur les attentes de la population sur cette extension.

Afin de collecter l’avis du plus grand nombre,  un questionnaire en ligne a été mis en place. Accessible à l’adresse 
Ce questionnaire, accessible à l’adresse www.pk18.info, vise à recueillir des informations diverses auprès de la population, comme la fréquence de visite, les moyens de transport plébiscités, les nouveaux aménagements attendus, etc.

C’est la première fois qu’une consultation publique de ce type est lancée pour un aménagement public.
La collecte et l’analyse des réponses apportées par les participants permettront aux acteurs de ce projet de connaître les attentes de la population. Les résultats de ce questionnaire seront pris en compte pour orienter les aménagements du site.

Le questionnaire sera disponible pendant trois semaines du 18 février au 11 mars. 

Rédaction web 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu