samedi 12 juin 2021
A VOIR

|

Projet de pêche industrielle aux Marquises: la résistance s’organise

Publié le

Publié le 05/10/2017 à 10:16 - Mise à jour le 05/10/2017 à 10:16
Lecture 2 minutes

Bien lui en a pris, selon l’association qui promeut la préservation des ressources marines des Marquises, car, « une quinzaine de personnes était prête à intervenir sur le quai de Tahauku afin d’empêcher le bateaux de s’amarrer, à condition qu’il n’y ait pas d’urgence pour justifier son accostage », indique Te Papua No Te Tai Moana O Hiva sur sa page Facebook.

Sur cette même page, une vidéo du Vini Vini 7 dans le port de Tahauku a été postée, il y a deux semaines, où l’on voit une fumée épaisse qui émane du thonier avec en  commentaire, « D’ici la fin de l’année il y en aura 24 basés aux Marquises, je vous dit pas l’empreinte de CO2 qu’il va y avoir. Ils polluent notre aire avec leur bateau pourri, ils pillent nos eaux pour notre thon et une fois qu’il ne restera plus rien, ils dynamiterons leurs vieux bateaux dans la mer ».

« Tous cela, en échange de quoi ? » s’interroge l’association, « De 200 emplois de misère alors qu’ils auront gagné des millions de francs sur le dos de pauvres Marquisiens et en plus avec une garantie de ne plus avoir de thon à manger dans les 10 ans à venir. »
 
Pour  Te Papua No Te Tai Moana O Hiva, « Ce projet de pèche ne vise pas à enrichir les Marquises, mais à les exploiter à moindre coût pour piller les dernières ressources du thon et les revendre sur le marché international à un prix exorbitant (…) ».
 
Visiblement le projet Marquesas Fisheries ne fait pas l’unanimité, loin s’en faut, car une marche contre ce projet de pêche industrielle sera organisée le Samedi 7 Octobre. Celle-ci partira du Tohua Pepeu à 8h30 pour rejoindre le quai de Tahauku.
 
Les îles de Tahuata et de Fatu-Hiva sont invitées à se joindre à la manifestation. L’association appelle aussi les îles de Nuku Hiva, Ua Pou et Ua Huka à manifester également de leur côté contre ce projet.

 

P.Bastianaggi

infos coronavirus