lundi 30 novembre 2020
A VOIR

|

Professeur assassiné en métropole : une minute de silence demandée au fenua

Publié le

Dans un courrier adressé à Christelle Lehartel, ministre de l'éducation, le SNES-FSU PF, le syndicat national des enseignements de second degré de Polynésie française, a demandé qu'une minute de silence soit observée ce mardi à 10 heures dans tous les établissements du fenua, afin de rendre hommage au professeur d'histoire-géographie assassiné en métropole. Sur décision de la DGEE, elle sera observée mercredi à la même heure.

Publié le 19/10/2020 à 12:26 - Mise à jour le 19/10/2020 à 15:09
Lecture < 1 min.

Dans un courrier adressé à Christelle Lehartel, ministre de l'éducation, le SNES-FSU PF, le syndicat national des enseignements de second degré de Polynésie française, a demandé qu'une minute de silence soit observée ce mardi à 10 heures dans tous les établissements du fenua, afin de rendre hommage au professeur d'histoire-géographie assassiné en métropole. Sur décision de la DGEE, elle sera observée mercredi à la même heure.

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Paris et partout en France en hommage au professeur Samuel Paty, 47 ans, décapité vendredi dernier pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, un attentat islamiste qui a suscité une émotion nationale.

En Polynésie, faute de pouvoir se rassembler sur la voie publique suite au directives sanitaires préconisées par le haut-commissaire, le SNES-FSU Polynésie PF demande « qu’une minute de silence soit observée ce mardi 20 octobre 2020 à 10 heures dans tous les établissements de Polynésie française », afin de rendre hommage à l’enseignant :

Vendredi 16 octobre 2020 à Conflans Sainte-Honorine, Samuel PATY professeur d’histoire géographie au collège du Bois…

Posted by Snes Polynésie on Sunday, October 18, 2020
https://www.facebook.com/snes.polynesie/posts/1030707647378190

La DGEE indique que la minute de silence sera observée mercredi à 10 heures.

infos coronavirus

Malgré la Covid, forte affluence au marché de Papeete le dimanche

Alors que les bars, discothèques et salles de sport sont fermés et les animations commerciales en plein air interdites, le marché de Papeete, lui, était encore bondé ce dimanche. La direction a renforcé son dispositif afin de lutter contre la propagation du coronavirus, mais il reste difficile de faire respecter la distanciation sociale en raison de l'affluence...

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :