lundi 8 août 2022
A VOIR

|

Produits de la mer et pâtisseries au menu du Nouvel An

Publié le

Malgré un nouveau réveillon sous Covid, les Polynésiens ont décidé de donner un petit goût de fête à ce 31 décembre. Ce matin, c’était le grand rush des derniers préparatifs pour la soirée du Nouvel An. Les commerces ont été pris d’assaut. Au menu de ce dernier repas de l'année : produits de la mer et pâtisseries.

Publié le 31/12/2021 à 15:51 - Mise à jour le 31/12/2021 à 15:58
Lecture 2 minutes

Malgré un nouveau réveillon sous Covid, les Polynésiens ont décidé de donner un petit goût de fête à ce 31 décembre. Ce matin, c’était le grand rush des derniers préparatifs pour la soirée du Nouvel An. Les commerces ont été pris d’assaut. Au menu de ce dernier repas de l'année : produits de la mer et pâtisseries.

À quelques heures du décompte de fin d’année, beaucoup de commerçants ont fait le plein. Au port de pêche de Papeete, il y avait une longue file d’attente devant un traiteur pour récupérer sa commande. Au menu : des plateaux de fruits de mer, de sashimis, de carpaccios… Il y en a pour toutes les envies et tous les goûts.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Sur les 2 000 demandes, un peu plus de 1 000 commandes ont pu être traitées pour ce Nouvel An. Les employés sont sur la brèche depuis hier soir. “On a 5 fois plus de commandes, donc on s’est organisé avec plusieurs équipes. On a fait un roulement. On a commencé hier soir à 22 heures, et on va finir aujourd’hui à 15 heures pour pouvoir répondre à la demande qui est très forte pour ce Réveillon” explique Yann Ching, directeur général de la société.

Dans une boulangerie-pâtisserie de Faa’a qui a ouvert ses portes cette année, on vit ses premières fêtes de fin d’année. En cuisine, c’est l’effervescence. Il faut satisfaire plus de 300 commandes, sans compter la vente directe en magasin : “Depuis hier, ça n’arrête pas ! On n’en peut plus, on a hâte de rentrer” confie Laetitia Rochette, boulangère. “C’est assez tendu, il y a beaucoup de commandes, mais les gens sont au rendez-vous. On ne s’attendait pas à autant de succès pour des premières fêtes” indique Hinerava Taurua, gérante de la boulangerie-patisserie.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Millefeuilles, tartelettes, bûches, galettes des rois… les pâtisseries sont aussi prises d’assaut. De quoi mettre les petits plats dans les grands pour passer à la nouvelle année.

infos coronavirus