lundi 29 novembre 2021
A VOIR

|

Problèmes d’eau et de réseau à Tematangi

Publié le

Sur l’atoll de Tematangi, passer un coup de fil avec un téléphone portable n'est toujours pas possible et cela pose problème. De par son éloignement, la population n’a pas souvent l’occasion de faire part de ses doléances et elle souhaite aujourd’hui faire réagir les autorités compétentes. Elle en profite pour soulever une autre difficulté, mais pas des moindres : l’absence d’eau potable en période de sécheresse.

Publié le 17/06/2021 à 15:00 - Mise à jour le 17/06/2021 à 15:06
Lecture 2 minutes

Sur l’atoll de Tematangi, passer un coup de fil avec un téléphone portable n'est toujours pas possible et cela pose problème. De par son éloignement, la population n’a pas souvent l’occasion de faire part de ses doléances et elle souhaite aujourd’hui faire réagir les autorités compétentes. Elle en profite pour soulever une autre difficulté, mais pas des moindres : l’absence d’eau potable en période de sécheresse.

“Je demande aux autorités du Pays, s’il vous plaît, nous avons besoin de notre pylône pour notre vini pour toute la population. C’est notre souhait le plus cher d’avoir le vini sur Tematangi”, lance Béatrice Fiu, la maire déléguée de l’île.

C’est l’appel au secours des habitants de Tematangi. L’atoll isolé des Tuamotu n’a toujours pas de couverture mobile. Les 60 habitants doivent se partager le téléphone fixe et le fax de la mairie, ou encore les deux cabines téléphoniques à leur disposition. Une situation problématique, notamment en cas d’urgence.

“Des fois il y en a qui vont sur les motu, et on a du mal à les joindre, indique Béatrice Fiu. Alors qu’est-ce qu’on fait ? Je dis aux agents d’aller voir s’ils vont bien. Mais quand certains vont à la pêche au large, on ne peut pas les joindre. C’est pour ça qu’aujourd’hui je me bats pour ma population, pour avoir le vini sur Tematangi.”

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La population est souvent confrontée à un autre problème majeur. En période de sécheresse, l’eau potable manque sur l’île. Les habitants doivent s’approvisionner en eau par bateau, alors-même que les rotations se font rares.

“La pluie coule dans les citernes, ensuite on pompe l’eau dans une autre citerne où elle sera traitée pour avoir de l’eau pure pour toute la population, explique la maire déléguée. Sinon chaque maison a deux citernes et on se débrouille avec ça pour faire notre lessive, prendre notre douche, etc. Pendant les périodes où il n’y a pas d’eau de pluie, je demande à tavana de nous dépanner en eau.”

Difficile d’accès et isolé, Tematangi se sent parfois délaissé. La population espère toutefois se faire entendre. Elle demande un meilleur système de production d’eau, mais aussi du réseau. 

infos coronavirus