vendredi 19 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

Première visite en 3 ans d’une équipe médico-dentaire à Hereheretue et Tematangi

Publié le

COMMUNIQUE - Les habitants de ces deux atolls n'avaient pas reçu d'équipe médico-dentaire depuis 3 ans.

Publié le 03/01/2022 à 15:40 - Mise à jour le 03/01/2022 à 15:41
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUE - Les habitants de ces deux atolls n'avaient pas reçu d'équipe médico-dentaire depuis 3 ans.

Une équipe composée d’un médecin, d’une infirmière, d’un chirurgien-dentiste et d’une assistante dentaire, s’est déplacée du 13 au 18 décembre vers les atolls isolés de Tematangi et Hereheretue. Les deux îles, qui ne disposent pas d’aérodrome et comptent un total de 118 habitants, n’avaient pas reçu la visite d’une telle équipe depuis 3 ans.

La planification de la mission n’a pas été simple et illustre la complexité des services de proximité vers les populations des iles les plus isolées. L’équipe de la Direction de la santé a dû affréter un catamaran, parti le 5 décembre de Tahiti pour accoster à Tureia le 13 décembre. L’équipe médico-dentaire a pris le vol régulier du lundi 13 décembre pour Tureia avant d’embarquer sur le catamaran pour rejoindre Tematangi, avec un temps de navigation de 20 heures. L’équipe médicale est restée 2 jours sur l’atoll avant de partir pour Hereheretue – temps de navigation de 42 heures.

Sur Tematangi, 13 habitants ont été vus en consultation de soins et 43 en visite de prévention, dont 34 pour la vaccination covid. L’équipe dentaire a quant à elle examiné deux tiers de la population.  

Sur Hereheretue, 18 consultations de soins et 29 visites de prévention ont été réalisées. Pour l’équipe dentaire, la journée de travail s’est terminée tard le soir.

L’initiative a été saluée par les tavana et les habitants des deux atolls. Le ministère de la santé a demandé au subdivisionnaire de la santé des Tuamotu Gambier de programmer une mission annuelle régulière pour aller à la rencontre de ces populations isolées et assurer un suivi médical plus rapproché.

infos coronavirus