mercredi 2 décembre 2020
A VOIR

|

Préavis de grève dans l’éducation : les syndicats demandent que leurs tests RT-PCR soient traités en priorité

Publié le

Alors qu'un préavis de grève générale prendra fin la semaine prochaine, un autre a été déposé, cette fois par les syndicats de l'Éducation...

Publié le 03/09/2020 à 12:03 - Mise à jour le 04/09/2020 à 16:37
Lecture < 1 min.

Alors qu'un préavis de grève générale prendra fin la semaine prochaine, un autre a été déposé, cette fois par les syndicats de l'Éducation...

Le SNETAA FO Polynésie, le SPEEP FO et la FNEC FP FO Polynésie ont décidé de déposer un préavis. Ils demandent des mesures supplémentaires dans ce contexte de crise. La fermeture automatique des établissements scolaires pour 48 heures minimum en cas « de suspicion ou de cas confirmé positif », la mise en place d’une plateforme numérique pour le suivi pédagogique des élèves ou encore le recrutement de personnels complémentaires « pour pallier les absences et les manques de personnels ».

Mais surtout, le 10e et dernier point de revendication est le suivant :
« Test RT- PCR :
Nous demandons que, lors d’une suspicion ou d’un cas confirmé, les tests des personnels de l’éducation et des élèves soient traités en priorité, après les personnels médicaux et les personnes dites fragiles. »

« Notre objectif, en déposant un préavis, c’est de discuter d’abord. Après, si on a des discussions mais que cela n’aboutit pas à des accords, on réfléchira alors à mettre les collègues en grève. Il y a aussi beaucoup d’incompréhension de la part des enseignants au niveau des procédures. (…) Avec plus de 600 cas, il faut comprendre que l’on s’inquiète avec cette gestion où dès que l’on a un cas de Covid, cela prend la journée à prendre une décision. (…) C’est pour ça que que le premier point de revendication, c’est la fermeture automatique de la classe dès la connaissance du cas » a déclaré Maheanuu Routhier, secrétaire territorial du SNETAA FO Polynésie.

Sans accord, la grève devrait donc débuter mardi 8 septembre à 00h.


infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.