jeudi 17 octobre 2019
A VOIR

|

Pour une meilleure surveillance des mangroves en Polynésie

Publié le

Publié le 28/03/2019 à 9:59 - Mise à jour le 28/03/2019 à 9:59
Lecture 2 minutes

Bien que présente naturellement dans les îles du Pacifique sud-ouest (Nouvelle-Calédonie, Fidji, Samoa, Tonga, Wallis et Futuna), la mangrove n’existait pas en Polynésie française jusqu’à l’introduction du palétuvier Rhizophora stylosa sur l’île de Moorea dans la première moitié du XXème siècle. Les mangroves sont des formations arbustives et arborées trouvées dans la zone intertidale des littoraux tropicaux, notamment aux estuaires de fleuves et embouchures des rivières.

La mangrove est donc un espace de transition entre des écosystèmes terrestres et des écosystèmes marins. Elle se compose principalement de palétuviers, adaptés aux conditions de vie très particulières du milieu (eaux boueuses peu profondes et saumâtres). 

Cette espèce s’est depuis largement propagée non seulement à Moorea mais aussi sur 5 autres îles de l’archipel : Tahiti, Huahine, Bora Bora, Raiatea et Tahaa. Afin de déterminer si l’on assiste ou non à un remplacement de la végétation littorale indigène, il est donc aujourd’hui indispensable de recenser la surface de mangroves sur les îles où le palétuvier Rhyzophora stylosa est présent. 

La première étape du projet “Surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble”, porté par Te Ora Naho, la Fédération des associations de protection de l’environnement de Polynésie française (FAPE), débutera le samedi 6 avril avec la venue de Florent Taureau, expert géographe, pour une mission de trois semaines dans l’archipel de la Société. Le scientifique effectuera la cartographie des mangroves sur les îles de Tahiti, Moorea, Huahine, Bora Bora,  Raiatea et Tahaa.

Au cours de cette mission, plusieurs réunions d’information publiques suivies de sorties terrain sont programmées afin de recruter et de former des bénévoles qui surveilleront activement la mangrove de leur île par la suite (identification des espèces, relevés de terrain, etc.). Toutes les personnes qui souhaitent en savoir plus sur la biodiversité du littoral pourront assister gratuitement à des conférences organisées le 24 avril à Tahiti et le 25 avril à Moorea.

Le programme des conférences :

Avec communiqué de presse

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui...

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

“Notre but est que l’argent public soit bien dépensé”

Le nouveau président de la Chambre territoriale des comptes, Jean-Luc Le Mercier, a pris ses fonctions mercredi en présence des hautes personnalités de l’Etat et du Pays. Il vient remplacer Jean Lachkar. Interview.

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X