vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Pour le Tavini, le prix de l’électricité aurait dû baisser

Publié le

Publié le 24/02/2019 à 17:18 - Mise à jour le 24/02/2019 à 17:18
Lecture 2 minutes

Depuis vendredi 15 février, le prix de l’électricité a augmenté de 7,5% pour les gros consommateurs en Polynésie. Une situation qui a fait grincer les dents des usagers. Selon le gouvernement, cette hausse tarifaire est calculée sur l’augmentation du prix du baril à l’international, mais pas seulement. Nos explications ICI.

Dans un communiqué publié ce lundi, Valentina Hina Cross, au nom du Tavini Huiraatira, a déclaré que selon leurs experts, « la variation du coût des hydrocarbures était plutôt de l’ordre de 26,57% se traduisant ainsi par une augmentation du tarif moyen de kWh de 4,7% ». Elle a également indiqué que le manque à gagner pour la multinationale ENGIE « devrait plutôt être de l’ordre de 750 millions (et non de 1 milliard 850 millions comme annoncé) »(…) Pour finir l’ensemble des informations comptables dont ce gouvernement a connaissance concernant ENGIE devraient avoir pour conséquences, d’importantes baisses de tarifs et non pas une hausse ».

Valentina Hina Cross a annoncé avoir l’intention de s’entretenir avec le président Edouard Fritch dans les prochains jours afin de mieux comprendre cette hausse qui ne serait donc pas justifiée selon le Tavini.

Rédaction web

Téléchargez le communiqué :

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu