vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Pour le Tavini, le prix de l’électricité aurait dû baisser

Publié le

Publié le 24/02/2019 à 17:18 - Mise à jour le 24/02/2019 à 17:18
Lecture 2 minutes

Depuis vendredi 15 février, le prix de l’électricité a augmenté de 7,5% pour les gros consommateurs en Polynésie. Une situation qui a fait grincer les dents des usagers. Selon le gouvernement, cette hausse tarifaire est calculée sur l’augmentation du prix du baril à l’international, mais pas seulement. Nos explications ICI.

Dans un communiqué publié ce lundi, Valentina Hina Cross, au nom du Tavini Huiraatira, a déclaré que selon leurs experts, “la variation du coût des hydrocarbures était plutôt de l’ordre de 26,57% se traduisant ainsi par une augmentation du tarif moyen de kWh de 4,7%”. Elle a également indiqué que le manque à gagner pour la multinationale ENGIE “devrait plutôt être de l’ordre de 750 millions (et non de 1 milliard 850 millions comme annoncé)”(…) Pour finir l’ensemble des informations comptables dont ce gouvernement a connaissance concernant ENGIE devraient avoir pour conséquences, d’importantes baisses de tarifs et non pas une hausse”.

Valentina Hina Cross a annoncé avoir l’intention de s’entretenir avec le président Edouard Fritch dans les prochains jours afin de mieux comprendre cette hausse qui ne serait donc pas justifiée selon le Tavini.

Rédaction web

Téléchargez le communiqué :

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.