dimanche 22 septembre 2019
A VOIR

|

Pour la population, le pain doit rester un PPN

Publié le

Publié le 22/01/2016 à 9:16 - Mise à jour le 22/01/2016 à 9:16
Lecture 2 minutes

Le gouvernement réfléchit à retirer le pain de la liste des produits de première nécessité (PPN). Consommé en grande quantité, le pain favoriserait une mauvaise alimentation. En le retirant de la liste des PPN, le Pays souhaite inciter la population à mieux manger. 
Cette semaine, Tahiti Nui Télévision vous posait donc la question : le pain doit-il rester un produit de première nécessité ?

Dans la rue comme sur le web, vous êtes unanimes : le pain doit rester un PPN. Sur les réseaux sociaux, les internautes rappellent que le pain est la base de l’alimentation de nombreuses familles. “Combien de famille ne se nourrissent que de café pain beurre le matin et le soir, car ils ne peuvent pas se payer autre chose…”, écrit Vainanui Coulon.

Si le pain sortait de la liste des PPN, son prix pourrait quasiment doubler. “Un produit de première nécessité est un produit exonéré de la plupart des droits et des taxes. C’est un produit dont les marges bénéficiaires sont limitées. En 1992, le pain ne figurait pas dans la liste des Produits de première nécessité. La baguette coûtait alors 37 Fcfp”, rappelle notre journaliste Sam Teinaore dans son édito. Aujourd’hui, la baguette coûte entre 53 Fcfp jusqu’à 90 Fcfp dans les îles. “Nous aux Marquises on paye 64 Fcfp la baguette. Oui il doit rester un produit PPN”, écrit une internaute, Marie Virginie SoraYa Kaimuko.

Dans la rue comme sur le web, vous êtes cependant d’accord : le pain blanc ne favorise pas une bonne alimentation. Certains proposent de le remplacer par le uru. “Et si chacun plantait son propre “pain” , comme le uru, patate, manioc comme ds certaines îles où il n’ y a pas de boulangerie, ce ne serait pas mieux ? Il y a matière à réflexion…”, écrit Hanatini Haavi. “Manger le uru. Et s’il n’y a plus de uru, il faut manger le taro”, écrit une autre internaute, Arthémise Tainaue. D’autres proposent de faire soi-même son pain chez soi pour ne pas avoir à l’acheter. 

Regardez le micro-trottoir et l’analyse de Sam Teinaore :
 

L’analyse de Sam Teinaore

LA QUESTION WEB DE LA SEMAINE – Selon vous, le pain doit-il rester un produit de première nécessité (PPN) ?

Posté par TNTV Tahiti Nui Télévision sur lundi 18 janvier 2016

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires