mercredi 20 octobre 2021
A VOIR

|

Post Covid : 8 lits refusés au Centre Te Tiare

Publié le

Le centre de convalescence Te Tiare s’est adapté à l’épidémie. Il a été conventionné par la direction de la Santé, pour recevoir 12 lits supplémentaires et prendre en charge des malades post Covid. Le centre fait face aujourd’hui à une demande importante et demande 8 lits supplémentaires. Mais selon Te Tiare, la direction de la Santé refuse.

Publié le 20/09/2021 à 9:42 - Mise à jour le 20/09/2021 à 9:42
Lecture 2 minutes

Le centre de convalescence Te Tiare s’est adapté à l’épidémie. Il a été conventionné par la direction de la Santé, pour recevoir 12 lits supplémentaires et prendre en charge des malades post Covid. Le centre fait face aujourd’hui à une demande importante et demande 8 lits supplémentaires. Mais selon Te Tiare, la direction de la Santé refuse.

Les malades post covid, trop faibles pour rentrer à leur domicile, à leur sortie de l’hôpital de Taaone sont emmenés à Punaauia, au centre Te Tiare pour une convalescence plus sereine. 12 lits leur sont consacrés. Face aux besoins plus importants de soins et de convalescence, Te Tiare a sollicité 8 lits supplémentaires à la direction de la Santé. Une demande refusée. “Un refus a priori du ministre qui ne veut pas nous autoriser à avoir les 8 lits supplémentaires avec bien évidemment l’argent qu’il faut mettre derrière pour pouvoir avoir ces 8 lits” déclare le directeur adjoint du centre, Stéphane Milon.

Le coût de ces 8 lits supplémentaires est estimé à 54 millions de Fcfp pour 4 mois, soit 13 millions supplémentaire par mois. Pour le centre Te Tiare, cette requête est une nécessité. “En 5 semaines nous avons eu 53 patients post covid qui sont passés dans nos lits. 26 sont déjà sortis et sont retournés à la maison. Et aujourd’hui nous avons 27 patients post covid dans nos lits pour une autorisation de 12. À la dernière réunion qu’on a eu vendredi avec la plateforme covid, la directrice qualité de l’hôpital a bien expliqué qu’il y a une décroissance des patients qui sont à l’hôpital, mais que ceux qui restent dans les lits et c’est une centaine, sont des patients que malheureusement on ne pourra pas renvoyer tout de suite à la maison. Et donc dans ces patients, nous en avons au moins la moitié qui seront à mon avis pour Te Tiare…”

Le ministère de la Santé n’a pas souhaité accorder d’interview, mais a répondu que Te Tiare ne respectait pas la convention en vigueur pour les lits déjà accordés. Il manquerait, selon le ministère, des factures, à hauteur de 106 millions de Fcfp. Le ministère assure que la direction de la Santé pourrait accorder le financement de ces lits supplémentaires si ces factures justificatives étaient fournies.

Rédigé par

infos coronavirus