dimanche 25 septembre 2022
A VOIR

|

Positifs au Covid, des participants au Heiva Taurea confinés à Arue avant de rentrer dans leur île

Publié le

Dix participants au Heiva Taurea ont dû être confinés après avoir été testés positifs au variant Omicron, juste avant leur retour dans les îles. Originaire des Marquises et des Raromatai, ces jeunes patients ont bénéficié d’une structure dédiée à l’isolement mise en place par la DGEE dans la commune de Arue.

Publié le 17/03/2022 à 14:25 - Mise à jour le 17/03/2022 à 14:59
Lecture 2 minutes

Dix participants au Heiva Taurea ont dû être confinés après avoir été testés positifs au variant Omicron, juste avant leur retour dans les îles. Originaire des Marquises et des Raromatai, ces jeunes patients ont bénéficié d’une structure dédiée à l’isolement mise en place par la DGEE dans la commune de Arue.

Huit collégiens et 2 adultes originaires de Ua Pou et Taha’a venus pour participer au Heiva Taurea sont en isolement depuis samedi dernier. Positifs au variant Omicron, ils ont été installés dans un site dédié, à Arue. Ces sites organisés par la DGEE dans le cadre du Vademecum sont destinés aux élèves originaires des îles afin de juguler toutes contaminations : “Lorsque les élèves sont externes ou demi-pensionnaires, bien évidemment, c’est un isolement à la maison, mais lorsque l’élève est interne ou est éloigné de son île, il doit être isolé dans un lieu dédié et avec une surveillance médicale” précise Eric Tournier, directeur de la DGEE.

Depuis leur installation en août dernier, ces sites répartis sur l’ensemble de la Polynésie auraient montré leur efficacité car ils répondent à une triple problématique : “une problématique sanitaire et médicale puisqu’on a affaire à des élèves malades donc les élèves ont une surveillance médicale quotidienne, il y a aussi une dimension éducative puisque ce sont des adolescents qui doivent s’occuper et avoir des activités intéressantes, et enfin, il y a aussi une dimension pédagogique pour que la continuité des apprentissages puisse se faire”.

Les 10 convalescents sont installés dans les locaux de la paroisse protestante du Tombeau du roi. Ils sont encadrés et choyés par une équipe de la fédération des œuvres laïques : “Il fallait les rassurer car c’est la première fois qu’ils attrapent le Covid. Ils sont accompagnés par un professeur dans chaque groupe, et ils font le relais avec les familles” indique Auona Gilmore, animatrice du site dédié de Arue.

Plus d’une centaine d’élèves en internat ont été pris en charge depuis la mise en place de ce protocole sanitaire. Selon la direction de la DGEE, les collégiens et leurs accompagnateurs devraient retrouver leurs familles en début de semaine prochaine. 

infos coronavirus