samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Positif à la covid-19 : voici pourquoi il faut attendre 6 mois pour le vaccin

Publié le

La vaccination contre la covid-19 est désormais ouverte à toutes les personnes de plus de 18 ans. Il est toutefois préconisé pour les personnes qui ont contracté la maladie d’attendre 6 mois après l’infection pour se faire vacciner. Qu’en est-il alors des asymptomatiques qui ignorent avoir été contaminés et y a-t-il des effets secondaires ?

Publié le 19/03/2021 à 17:13 - Mise à jour le 19/03/2021 à 17:13
Lecture < 1 min.

La vaccination contre la covid-19 est désormais ouverte à toutes les personnes de plus de 18 ans. Il est toutefois préconisé pour les personnes qui ont contracté la maladie d’attendre 6 mois après l’infection pour se faire vacciner. Qu’en est-il alors des asymptomatiques qui ignorent avoir été contaminés et y a-t-il des effets secondaires ?

Il existe 2 types d’immunité, l’immunité naturelle et l’immunité vaccinale, qui offrent une résistance contre un virus. La première est produite naturellement par le corps pour combattre une infection. Ce sont les anticorps, une forme de vaccination naturelle. Mais cette protection est temporaire, de l’ordre de 6 mois contre la covid-19.

« Si on arrive à guérir, ça veut dire que tout ce système-là a réussi à vaincre le virus, explique le Dr Charles Tetaria, médecin biologiste. Donc on est guéri et on garde ce que l’on appelle une sorte de mémoire d’immunité. Le problème qui se pose actuellement, pourquoi il faut revacciner, c’est parce qu’on ne sait pas trop pendant combien de temps cette mémoire va durer. C’est pour ça qu’on demande de revacciner au bout de 6 mois. »

« Faire une dose de vaccin après une infection ancienne de 3-6 mois, le taux d’anticorps à ce moment-là qui était baissé est reboosté, remonté à son maximum, explique de son côté le Dr Henri-Pierre Mallet, épidémiologiste de la plateforme covid. Et à ce moment-là, on a une très bonne protection. Suffisamment bonne que si on refaisait une autre dose de vaccin, ça ne rajouterait absolument rien. »

Mais alors, qu’en est-il des personnes qui ignorent avoir été infectées par la covid-19 et qui ont reçu le vaccin ?

« On dit que ce n’est pas la peine de se vacciner si on a une immunité récente parce que ça ne rajoutera rien de plus, poursuit l’épidémiologiste. Si on se vaccine même trop tôt après une infection, il est possible qu’il y ait une réaction immunitaire et des effets secondaires plus importants. »

Si vous décidez de vous faire vacciner, assurez-vous donc de répondre au mieux au questionnaire qui vous sera soumis avant l’injection.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.