vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Pose de la première pierre à la salle polyvalente de Orofara

Publié le

À Mahina, la pose de la première pierre de la salle polyvalente et de développement économique de Orofara, s’est tenue ce jeudi matin.

Publié le 18/07/2019 à 16:37 - Mise à jour le 18/07/2019 à 16:57
Lecture 1 min.

À Mahina, la pose de la première pierre de la salle polyvalente et de développement économique de Orofara, s’est tenue ce jeudi matin.

Cela fait près de cinq ans que ce projet est attendu de la population du quartier de Orofara. Cette salle constituera le premier équipement public destiné aux quartiers et à la cohésion sociale de la commune.

Favoriser l’insertion économique et sociale des habitants du quartier de Orofara, tel est l’objectif principal de cette salle polyvalente. Et si le quartier de Orofara est le premier à Mahina à accueillir une telle infrastructure, d’autres devraient suite. “Ce projet est le lancement d’une série de constructions de maisons de proximité, de maisons de quartiers, qui puissent à la fois accueillir des activités ludiques, des activités périscolaires, des activités culturelles et sportives (…) Aujourd’hui, on est dans une logique de planification de constructions de maisons de quartiers dans les différents quartiers de Mahina (…) Je vais surveiller de très près l’évolution de ce chantier” a déclaré Damas Teuira, maire de Mahina.

La livraison du bâtiment est prévue d’ici décembre. “La prochaine journée mondiale des lépreux (29 janvier, NDLR) pourrait ainsi se fêter dans cette salle et je pense que nos matahiapo seront contents” nous confie Titaua Manafenuaroa, présidente de l’association Te U’i Taureà no Orofara. “On souhaite y faire des formations pour tous les jeunes de Mahina, des expositions pour mettre en valeur nos artisans etc. On a le projet des sites de randonnée qui sont en train de se faire dans la vallée, et la salle sera un arrêt pour les touristes. On aimerait bien leur apprendre à faire des paniers paeore… des activités mises en place par nos jeunes pour pouvoir attirer les touristes” poursuit-elle.

Le coût des travaux s’élève à 33 millions de Fcfp, dont 60% du coût est financé par le Pays, 20% par le contrat de ville et 20% par la commune de Mahina.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires