mercredi 20 octobre 2021
A VOIR

|

Portrait : Nati Pita, au service des jeunes de Makemo

Publié le

Le principal du collège de Makemo, Nati Pita, est en poste depuis 2018. Avant, il a été instituteur, puis directeur d’écoles à Raivavae et à Paea. Tout au long de sa carrière, il s’est investi pour la jeunesse polynésienne. Portrait :

Publié le 19/09/2021 à 10:05 - Mise à jour le 19/09/2021 à 10:05
Lecture < 1 min.

Le principal du collège de Makemo, Nati Pita, est en poste depuis 2018. Avant, il a été instituteur, puis directeur d’écoles à Raivavae et à Paea. Tout au long de sa carrière, il s’est investi pour la jeunesse polynésienne. Portrait :

Nati Pita a débuté sa carrière comme professeur des écoles. “J’ai demandé une affectation à Apataki, dans la commune de Arutua”, se souvient-il.

Enseignant, il s’engage aussi dans une association, dont il est aujourd’hui le président : la fédération sportive et culturelle de France. “À chaque vacances je prenais les camps d’ados parce qu’il faut avoir de la poigne quand même pour tenir les camps d’ados. Et c’est là que j’ai vu que c’était difficile pour nos jeunes. L’attitude était de plus en plus inappropriée.”

Ce constat d’une jeunesse en difficulté, le pousse à poursuivre sa formation. “C’est ça qui m’a poussé à préparer le concours de personnel de direction, ce qui m’a motivé. Pour ma formation j’ai demandé l’Académie de Créteil. En fait l’Académie de Créteil est réputée comme une académie très très difficile. Il y a beaucoup d’expérimentations et je voulais en savoir plus pour pouvoir un jour mettre des choses en place ici.”

Son objectif : faire en sorte que tous les jeunes aient une chance de réussir dans la vie. “Je considère la Polynésie comme une grande zone d’éducation prioritaire. Tout le monde peut réussir et c’est un peu un exemple que je donne quand je vois qu’il y a des Polynésiens qui réussissent. (…) Il faut travailler selon les profils de chacun.”

Rédigé par

infos coronavirus