dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Port du masque dans les bus : les chauffeurs vont durcir le ton

Publié le

Alors que les cas de Covid-19 se multiplient ces derniers jours, le respect de gestes barrières est encore négligé par une partie de la population. Dans les bus ce matin, nombre de passagers ne portaient pas de masque alors qu’il a été rendu obligatoire par arrêté du gouvernement le mois dernier. Les chauffeurs ont donc à nouveau eu pour consigne d’insister auprès des usagers pour que la mesure soit respectée.

Publié le 10/08/2020 à 16:20 - Mise à jour le 10/08/2020 à 16:35
Lecture 2 minutes

Alors que les cas de Covid-19 se multiplient ces derniers jours, le respect de gestes barrières est encore négligé par une partie de la population. Dans les bus ce matin, nombre de passagers ne portaient pas de masque alors qu’il a été rendu obligatoire par arrêté du gouvernement le mois dernier. Les chauffeurs ont donc à nouveau eu pour consigne d’insister auprès des usagers pour que la mesure soit respectée.

Il suffisait de guetter les descentes des bus ce lundi matin pour constater qu’un grand nombre d’usagers ne portaient pas de masque même s’il est censé être obligatoire dans les transports en commun depuis le mois dernier. Et la multiplication des cas de Covid-19 ces deniers jours n’a visiblement pas changé la donne.

Pour une famille, en revanche, le masque était de sortie pour les plus grands, comme les plus petits. « C’est pour nous protéger et notre famille nous dit une usagère. Mais tout le monde ne le met et ça m’inquiète, surtout que là, ça recommence » confie une usagère. « Ça recommence ». C’est ce qui inquiète aussi les responsables du réseau de transports en commun. Ils ont demandé aux chauffeurs d’insister de nouveau pour que chaque usager respecte les consignes.

« On prévient tous les usagers de se munir d’un masque avant de monter dans le bus. (…) Cela va être une obligation pour les chauffeurs de faire appliquer cela » nous dit Clément Clark, responsable des réseaux de la SAS réseau de transport en commun de Tahiti.

Dans la pratique, les choses ne sont pas si évidentes comme l’explique Mina Tepou, chauffeur de bus : « C’est dur de dire aux Polynésiens de porter la masque à chaque montée, mais on fait notre possible pour le faire. On va essayer de leur parler doucement, de leur expliquer encore le problème. Et s’ils ne veulent pas les mettre, on n’a pas le droit de les laisser monter ».

Le port du masque n’est en revanche pas obligatoire pour les moins de 11 ans. Mais pour la rentrée, et avec la reprise des transports scolaires, Clément Clark souhaite que les parents prennent les devants : « On fait appel aux parents et aux établissements afin qu’ils fassent le nécessaire, et si possible, que les enfants de moins de 11 ans mettent le masque, même si c’est compliqué à cet âge-là. Ce n’est pas une obligation, mais il vaut mieux se protéger ».

Car faute de traitement disponible, le respect des gestes barrières et le port du masque sont actuellement les seules armes pour faire barrage au virus.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires...

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de...

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV