vendredi 23 juillet 2021
A VOIR

|

Port autonome : signature d’un protocole de fin de conflit

Publié le

La confédération syndicale OTAHI et le syndicat des Gens de Mer ont déposé, vendredi dernier, un préavis de grève auprès du Port autonome de Papeete, portant sur plusieurs points de revendication touchant essentiellement le service de l’armement. Les parties ayant trouvé un accord, un protocole de fin de conflit a été signé mardi.

Publié le 17/06/2021 à 14:33 - Mise à jour le 17/06/2021 à 14:33
Lecture < 1 min.

La confédération syndicale OTAHI et le syndicat des Gens de Mer ont déposé, vendredi dernier, un préavis de grève auprès du Port autonome de Papeete, portant sur plusieurs points de revendication touchant essentiellement le service de l’armement. Les parties ayant trouvé un accord, un protocole de fin de conflit a été signé mardi.

La confédération syndicale OTAHI et le syndicat des Gens de Mer ont déposé, vendredi dernier, un préavis de grève auprès du Port autonome de Papeete, portant sur plusieurs points de revendication touchant essentiellement le service de l’armement.

Des discussions ont eu lieu, lundi, entre le directeur général du Port autonome, le directeur général adjoint du Port autonome, le commandant du Port autonome et les représentants des syndicats.

> Lire aussi : Préavis de grève au port autonome : tensions au service de remorquage

Tous les points de revendication du préavis ont été discutés. Ceux relatifs à la convention collective des gens en mer et à l’accord d’établissement ont fait l’objet d’un bilan sur les engagements pris et les parties se sont entendues sur le renforcement des équipes par de futures embauches et une réorganisation du service de l’armement.

À l’issue des négociations, les parties ayant trouvé un accord, un protocole de fin de conflit a été signé mardi. Le préavis de grève déposé vendredi dernier est donc levé.

Article précédentLe Morning Night
Article suivantTahiti Xtrem Arts : la soirée MMA

infos coronavirus