mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Pollution au large de Tahiti : le thonier chinois poursuivi en justice

Publié le

Publié le 03/06/2019 à 15:31 - Mise à jour le 03/06/2019 à 15:31
Lecture < 1 min.

Le 12 mai dernier, un constat de pollution avait été fait au large de Arue. Une pollution rapidement attribuée à un navire chinois, le Xin Shi Ji 203. Une enquête a été ouverte et des prélèvements réalisés.   

L’enquête a révélé que le navire avait rejeté en mer de l’eau pompée dans ses cales contenant 450 litres de polluants dont du gasoil. La pompe de cale n’était pas conforme aux normes de prévention de la pollution. 

Le procureur de la République a donc ordonné le versement d’une caution de près de 36 millions de Fcfp dans le but de garantir la représentation en justice. Une somme qui a été versée le 28 mai.

Le capitaine et la société qui exploite le bateau de pêche, sont poursuivis pour rejet volontaire de substance polluante dans les eaux territoriales. L’audience est fixée au 14 janvier 2020.

Le capitaine encourt 10 ans d’emprisonnement et 1 789 976 000 Fcfp d’amende. Quant à la société chinoise, elle pourrait écoper d’une amende dont le maximum légal est égal au quintuple de celui prévu pour la personne physique.

Rédaction web 

infos coronavirus