lundi 14 juin 2021
A VOIR

|

Pollution à Tautira : Quito Braun-Ortega se défend

Publié le

Publié le 20/09/2018 à 8:47 - Mise à jour le 20/09/2018 à 8:47
Lecture 2 minutes

C’est sur Facebook que Quito Braun-Ortega a choisi de s’exprimer. Ce dernier est visé par une plainte de la direction de l’Environnement de Polynésie française. Le chef d’entreprise est soupçonné d’avoir déposé des sacs en plastiques, big bags, remplis de sable et de pierres en 2015 en bord de mer, sur son terrain de Tautira. Les sacs se sont éventrés et sont partis à l’eau.

Des habitants de Tautira ont décidé d’alerter les pouvoirs publics. L’affaire devait être jugée jeudi par le tribunal correctionnel. Elle a été renvoyée au 22 novembre prochain.

>>> Lire aussi – Des sacs polluent l’océan au large de Tautira

Pour répondre à certaines questions, Quito Braun-Ortega a publié un message sur sa page Facebook. Dans celui-ci, il assume avoir installé ces sacs en bord de plage, pour la bonne cause selon lui. Il indique : « Nous sommes en Novembre 2015, une très forte houle a commencé à emporter une partie du littoral de Vaiuru’a, et le lagon en face était devenu de couleur chocolat… ! Il y avait urgence à imaginer une protection la plus « efficace » possible de ce littoral, c’est ce que nous avons fait avec des « big bags » vides, que nous avons alors rempli de sable et de cailloux… ! »
 

> Des sacs en matière végétale pour remplacer les big bags

Photos à l’appui, le candidat malheureux aux territoriales ajoute avoir planté plusieurs arbres pour renforcer le littoral des fara et des tamanu. Le mis en cause affirme : « Comme tu le constateras entre les deux séries de photos, nous avons empêché l’aggravation de l’érosion de ce littoral… ! »

Fort de ces « bons résultats », Quito Braun-Ortega annonce avoir lancé une étude pour la fabrication de sacs en matière végétale « qui pourraient un jour remplacer l’usage des big bags ».

​Rédaction web 

infos coronavirus