lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Politique, culture, justice : 2018 sera riche

Publié le

Publié le 01/01/2018 à 17:41 - Mise à jour le 01/01/2018 à 17:41
Lecture 3 minutes

En politique

L’année 2018 sera d’abord l’année des grands rendez-vous politiques avec les élections territoriales. Le 22 avril et le 6 mai prochains, les Polynésiens seront appelés urnes pour élire leurs représentants à l’assemblée, qui éliront le futur président du Pays.

Pour Edouard Fritch, le défi sera de conserver le pouvoir face au Tavini mais aussi face au Tahoera’a. Les listes devront être déposées avant la fin mars.  

L’arrivée d’Annick Girardin fait aussi partie des temps fort au plan politique. La ministre des Outre-mer devrait être en Polynésie la 3ème semaine du mois de janvier. L’occasion pour elle de clore les Assises des Outre-mer.  

En justice

Côté justice, plusieurs procès importants auront lieu cette année. A commencer par celui, tant attendu depuis dix ans, du crash d’Air Moorea dans le courant du 2ème semestre 2018. Les responsables d’Air Moorea et de l’aviation civile seront jugés en correctionnelle pour « homicide involontaire ».

L’affaire Pouvana’a a Oopa devrait aussi être rejugée par la cour de révision dans la seconde partie de l’année.

Enfin, Edouard Fritch et Gaston Flosse ont tous deux rendez-vous au tribunal correctionnel dans l’affaire de la citerne d’eau d’Erima. La date du procès n’est pas encore fixée pour les deux principaux protagonistes des élections territoriales qui risquent dans cette affaire des peines d’inéligibilités.

En économie

L’arrivée des compagnies French Blue et United Airlines dans le ciel polynésien sont très attendues. French Blue doit effectuer son premier vol Paris-Tahiti le 11 mai et United Airlines le 30 octobre. Un contexte concurrentiel difficile pour Air Tahiti Nui qui fêtera cette année ses 20 ans.

La réforme de la PSG et notamment du régime des retraites doit aussi voir le jour en 2018. Transmis au CESC fin 2017, ce dernier doit rendre son avis le 11 janvier. Le texte doit ensuite être soumis aux représentants de l’Assemblée.
  
Côté grand projet, la ferme aquacole de Hao se fait attendre. Le premier coup de pioche devait avoir lieu en décembre 2017 mais il est retardé par un contentieux juridique.

Autre sujet d’impatience pour les habitants des archipels : la pose du câble Natitua qui devrait avoir lieu dans moins d’un an.
 

En sports

Tous les regards seront tournés vers les championnats du monde de va’a vitesse, un an après les championnats longue distance. La compétition se déroulera du 19 au 26 juillet à Pirae. 

En culture

Enfin, 2018 sera aussi l’occasion pour les Polynésiens de tenter de battre le record du monde de ukulele. La date n’est pas encore arrêtée. Seule certitude : il faudra atteindre plus de 6125 musiciens pour récupérer le titre remporté par Hong Kong en janvier 2017.
 

Rédaction web avec Sophie Guébel 

infos coronavirus