jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Plus de 40 tonnes de fruits et légumes à la foire agricole de Taputapuatea

Publié le

La foire agricole a débuté à Taputapuatea.

Publié le 02/07/2019 à 12:49 - Mise à jour le 03/07/2019 à 9:25
Lecture < 1 min.

La foire agricole a débuté à Taputapuatea.

Posés à même le sol ou suspendus sur des traverses, ils n’attendent plus que d’être passés en revue et pesés par le comité organisateur. Taro, bananes, citrouilles, maniocs, ignames… une fois de plus, Taputapuatea est à la hauteur de sa réputation avec plus de 40 tonnes de produits agricoles exposés.

« Nous avons 13 variétés d’igname, qu’il faut multiplier par deux, confie Lydia Roopina, la secrétaire de l’association Foire agricole de Taputapuatea. Plus les taro, nous avons 18 variétés en concours ; les bananes, c’est 14 + 1. On a une dizaine de légumes en concours et les produits divers tels que le manioc, le tarua, les patates douces… »
 

Géants par leur taille, comme ce taro qui fait plus de 60 cm de long, et puis par leur poids. Certaines ignames frisent les 200 kilos, si ce n’est plus. Des géants qui intéressent la commune de Taha’a, venue avec une délégation de 40 personnes.

« Au niveau de la commune, il y a eu des foires par le passé, mais ça fait trois ans qu’on a arrêté de faire ce genre de manifestations, explique Matahi Laughlin, adjoint au maire de Tahaa. Or le triste constat aujourd’hui c’est de voir, pas qu’il y a de moins en moins d’agriculteurs, mais qu’il y a de moins en moins de produits. Et s’il y en a moins, c’est qu’on en mange moins aussi. »

Selon la chambre de l’agriculture, les agriculteurs de Taputapuatea sont souvent pris en référence, notamment dans la catégorie des ignames. Car « sur Tahiti, il ne nous reste que deux ou trois personnes qui font du ufi, confie Heia Teina, agent de la chambre de l’agriculture. Je peux dire que Tapu et Huahine, c’est les deux seules îles qui continuent à planter du ufi. »

infos coronavirus