dimanche 7 août 2022
A VOIR

|

Intempéries : les îles de la Société toujours en vigilance rouge

Publié le

Pluie, vent et houle vont se poursuivre. Alors que les sols sont déjà engorgés, Météo France annonce que les précipitations vont continuer de s'abattre sur les îles du Vent et îles Sous-le-Vent. Le mauvais temps devrait se maintenir jusqu'à samedi.

Publié le 14/01/2022 à 9:23 - Mise à jour le 14/01/2022 à 13:56
Lecture 3 minutes

Pluie, vent et houle vont se poursuivre. Alors que les sols sont déjà engorgés, Météo France annonce que les précipitations vont continuer de s'abattre sur les îles du Vent et îles Sous-le-Vent. Le mauvais temps devrait se maintenir jusqu'à samedi.

La pluie a continué de tomber cette nuit. Dans un point publié ce vendredi matin, Météo France note un regain de précipitations aux îles Sous-le-Vent.

Météo France note qu’à Faa’a, si le mois de Janvier 2021 était le mois de Janvier le plus sec de l’histoire, avec seulement 27,9mm en 1 mois, cette année, en à peine 13 jours il est déjà tombé 310mm, soit presque 11 fois plus…

Il est tombé sur ces dernières 24 heures, plus de 220 L/m² à Hitiaa et à Tautira, plus de 160 L/m² vers Mahina, plus de 180 L/m² sur la Fautaua et vers Afaahiti. Depuis le début de l’épisode, on relève plus de 300 L/m² et localement plus sur le Nord et l’Est de Tahiti. 

À Mahina, des familles ont du être évacuées hier soir. Ce vendredi matin, le vice-président du Pays ira à la rencontre des maires pour un point de situation. Sa tournée débutera à Papenoo.

Entre jeudi soir et vendredi matin, des arbres se sont abattus notamment à Faaone où une intervention est prévue ce matin afin de dégager la route.

Sur Moorea, la saturation du caniveau à hauteur du pk 0 a causé une inondation de la chaussée au niveau de la station service.

Aux îles Sous-le-Vent, depuis lundi les agents sont intervenus suite à plusieurs éboulements mais aussi pour élaguer des arbres.
À Tahaa, sur Faaaha, les buses bouchés ont causés une inondation de la cour de l’école de la commune, la rivière en crue à causé l’inondation de trois habitations et des arbres ont dû être élagués autour de l’île.

Dans un communiqué, le ministre des Grands travaux appelle la population a la plus grande vigilance, en particuliers pour ceux vivant aux abords des rivières ou de grands caniveaux.

Le Pays a décidé de la fermeture des établissements scolaires ce vendredi afin de limiter les déplacements. Une vigilance absolue est recommandée. Plusieurs accidents ont été constatés sur les routes de Tahiti.

Cédric Bouet directeur de cabinet du haut-commissaire se veut confiant : “Nous avons beaucoup d’eau qui est tombée. Nous avons en revanche un bilan qui est plutôt encourageant puisque nous avons de nombreux dégâts matériels bien sûr, mais nous n’avons pas de victime qui soit identifiée comme ayant été en difficulté du fait de ces intempéries. (…) Il faut rester vigilants jusqu’à la levée de la vigilance rouge puis de la vigilance orange. Nous avons une série de services opérationnels qui sont sur le terrain. Il y a bien sûr les services de police et de gendarmerie qui ont renforcé les patrouilles de voies publiques et qui sont extrêmement attentifs au recueil de renseignements voire même lorsque c’est nécessaire, à la mise en protection des personnes y compris lorsqu’elles ne le souhaitent pas ou qu’elles ont un comportement imprudent. Je pense à des gens qui s’approcheraient trop près des rivières, des embouchures par exemple, des gens qui auraient la mauvaise idée de braver l’interdiction d’activités nautiques jusqu’à samedi matin. Et puis la régulation de la circulation fait partie avec la police municipale, des missions qui leur sont confiées. Nous avons aussi les services des forces armées en Polynésie qui sont mobilisés avec des moyens mais qui ne sont pas engagés aujourd’hui parce que nous sommes face à un phénomène exceptionnel bien sûr, mais nous ne sommes pas dans le cadre d’une catastrophe naturelle à ce stade.”

Selon les prévisions, aux îles du Vent, les fortes précipitations devraient se poursuivre s’ajouter sur des sols déjà bien saturés.
Par ailleurs, un renforcement du vent est prévu ce vendredi matin avec des rafales dépassant les 80 kilomètres/heure sous grains.

La mer restera forte avec des creux de 2 mètres 50 à 3 mètres prévus pouvant occasionner des submersions à la côte dans les zones exposées et non protégées par une barrière de corail.

Ce temps se maintiendra jusqu’à samedi matin au moins prévient Météo France.

infos coronavirus