dimanche 16 janvier 2022
A VOIR

|

Perspectives 2022 : Tahiti Tourisme entre “incertitude” et “optimisme”

Publié le

Malgré une année 2021 compliquée et la perspective d'une année 2022 incertaine avec l'arrivée du variant Omicron, Tahiti Tourisme se veut "résolument optimiste". L'organisme a d'ailleurs dévoilé aujourd'hui son nouveau site internet et sa nouvelle émission "Ia Ora Na". Il s'agit de faire la promotion de la première industrie du pays et de sensibiliser sur son rôle clé.

Publié le 06/01/2022 à 16:31 - Mise à jour le 07/01/2022 à 14:16
Lecture 5 minutes

Malgré une année 2021 compliquée et la perspective d'une année 2022 incertaine avec l'arrivée du variant Omicron, Tahiti Tourisme se veut "résolument optimiste". L'organisme a d'ailleurs dévoilé aujourd'hui son nouveau site internet et sa nouvelle émission "Ia Ora Na". Il s'agit de faire la promotion de la première industrie du pays et de sensibiliser sur son rôle clé.

“L’année 2021 a été une année compliquée avec le variant Delta, avec les fermetures des frontières, avec la non-accessibilité de certains marchés, et l’arrivée du variant Omicron sur le dernier trimestre. Mais on termine l’année aux environs de 80 500 touristes contre 77 000 en 2020” a déclaré aujourd’hui Jean-Marc Mocellin, directeur général de Tahiti Tourisme.

“C’est une petite progression, mais on est encore très loin des autres années. (…) Cependant, les deux marchés principaux ont performé puisqu’ils ont augmenté de 25% : les États-Unis et la France, et ils ont démontré que dès qu’on a rouvert les frontières aux mois de mai/juin l’année dernière, ils ont de suite répondu présents. La preuve en est qu’en juillet/août, on a quasiment atteint les mêmes chiffres que pré-covid. Cependant, le variant Omicron est arrivé entre temps, l’Asie-Pacifique reste fermée, et l’Europe qui a rouvert en fin d’année est restée plutôt fragile puisqu’il faut aux Européens plusieurs transits avant d’arriver en Polynésie, et qu’il y a la crainte d’avoir des protocoles qui changent entre temps ou d’attraper le virus au cours de ces transits” ajoute-t-il.

Des protocoles qui se veulent être similaires avec ceux appliqués en métropole, avec quelques réadaptations pour le territoire : “On travaille en très bonne collaboration avec le Pays et l’État pour que la situation de la Polynésie française soit bien défendue et adaptée pour pouvoir permettre la reprise et la continuité de l’activité touristique. (…) L’idée, serait de suivre ce qui se fait actuellement en métropole, avec des réadaptations pour la Polynésie” indique Hironui Johnston, conseiller technique au sein du ministère en charge du tourisme.

Tahiti Tourisme dans l’incertitude pour 2022

Si 2021 fut un meilleur cru que 2020, difficile pour le directeur général de Tahiti Tourisme de se projeter en 2022, notamment à cause du variant Omicron, et de potentiels nouveaux variants après lui : “2022 s’annonçait plutôt bien puisque les dernières statistiques des réservations sur les 6 prochains mois montraient, il y a un mois de ça, plus de 50% d’augmentation du nombre de billets vendus par rapport à l’année dernière, pour arriver à des niveaux qui étaient aussi élevés que les niveaux pré-covid. Mais entre-temps, le variant Omicron est arrivé, ce qui fait que nous sommes dans une incertitude complète. De nombreuses réservations sont en stand-by. La haute saison était déjà quasiment remplie, et on ne sait pas trop comment cela va évoluer. Nous sommes vraiment aujourd’hui dans l’incertitude“.

En attendant : “on continue à informer les passagers, les tours opérateurs et les agents de voyages, sur les protocoles qui changent fréquemment en ce moment, pour les rassurer. Un certain nombre d’actions sont déjà en stand-by, comme par exemple le salon de la plongée, et le salon Itb, qui est un des plus gros salons touristiques européens, est annulé. Nous allons devoir probablement réorienter nos budgets, encore une fois pour la deuxième année consécutive, vers des marchés qui restent ouverts et dont le potentiel reste accessible. L’Asie-Pacifique ne se rouvrira pas au plus tôt avant juillet 2022, si c’est le cas”.

Mais malgré la situation sanitaire actuelle, Tahiti Tourisme reste optimiste : “On reste résolument optimiste. On redémarre sur les mêmes bases que l’année dernière, mais en espérant que les variants seront beaucoup moins violents afin qu’on puisse revenir à une situation normale”. “On a vécu deux années difficiles localement, mais aussi au niveau international. Maintenant, il faut apprendre à vivre avec (le virus, NDLR) et avancer, surtout. Il faut retrouver une certaine normalité. De toute manière, ça va s’améliorer, il faut garder espoir ajoute également de son côté Hironui Johnston. Sur les marchés internationaux, on a réussi à gagner en confiance grâce à nos protocoles, qui n’ont pas la prétention d’arrêter le virus, mais qui ont pour objectif de ralentir au mieux sa propagation. Ces protocoles ont montré leur efficacité ces deux dernières années et aussi leurs faiblesses. Cela a permis la reprise de notre activité. Je rappelle que le tourisme emploie 12 000 personnes en Polynésie. Et dans certaines îles, le tourisme est la principale activité économique”.

Un salon du tourisme en présentiel en 2022 ?

Aussi, après le succès de Titeti ai’a en 2021, l’opération sera renouvelée en 2022 : “avec le même budget, et plus de facilités puisqu’on est plus limité à un seul chèque par personne et par an. Il n’y a plus de limite. Et la durée de validité passe de 2 à 3 mois” rappelle Jean-Marc Mocellin. Quand au salon du tourisme en Polynésie, il devrait bien se tenir, en présentiel : “nous croisons les doigts et nous espérons qu’après deux ans d’interruption pouvoir faire un salon du tourisme en présentiel, quitte à ce qu’il y ait un pass sanitaire ou vaccinal à l’entrée”.

Un nouveau site internet

Un peu plus d’un an après avoir ouvert les portes de son nouveau Bureau d’accueil et d’informations des visiteurs, le Fare Manihini, situé au quartier du commerce sur le front de mer de Papeete, Tahiti Tourisme a lancé son nouveau site internet destiné à mettre en avant les activités touristiques de Tahiti et ses îles, aux visiteurs internationaux arrivés sur le territoire ainsi qu’aux résidents en quête de séjours dans nos îles. Un site internet interactif avec une identité graphique propre et un design immersif pour mettre en valeur les 5 archipels de Polynésie.

Capture d’écran @tahititourisme.pf

“Il s’agit d’un site très pratique, qui permet aux gens de savoir où aller, que faire, trouver un bon plan… avec un agenda qui est mis à jour en permanence. C’est une continuité digitale de notre Fare Manihini en ligne, qui permet également aux gens de pouvoir prendre des rendez-vous en ligne avec nos conseillers en séjours afin d’avoir leurs informations, et même construire leur itinéraire. (…) C’est un endroit où nous espérons pouvoir regrouper tous les événements de Tahiti et ses îles, et être une référence pour tous les résidents afin qu’ils puissent planifier leurs sorties et les bons plans puisque nous avons invité les prestataires touristiques à nous communiquer tous les bons plans qu’ils peuvent proposer à notre internautes comme des tarifs spéciaux ou des privilèges particuliers pour attirer de la clientèle chez eux” précise Jean-Marc Mocellin.

Et une nouvelle émission “Ia ora na”

Après le succès des trois saisons de l’émission hebdomadaire consacrée au tourisme et à ses métiers “Ahitea”, Tahiti Tourisme lance “Ia Ora Na”, diffusée sur TNTV le vendredi à 19 heures avec une rediffusion le samedi à midi 10.

“C’est une nouvelle version qui nous permet de mettre en avant un représentant du secteur touristique qui nous explique comment il survit au travers de cette crise et de mettre en avant son secteur donc. Et il y a aura également la présentation d’un employé du tourisme à chaque fois pour susciter des vocations auprès des jeunes, et enfin, nous aurons l’expérience vécue d’une touriste qui vient en Polynésie et découvre nos particularités, ce qui fait notre différence par rapport à d’autres destinations. Et pour cela, nous avons choisi une “touriste professionnelle” qui est Tiga, une présentatrice bien connue et spécialisée dans ce domaine. L’objectif de cette émission présentée par Moeana (Pont Lillo, NDLR) est de sensibiliser la population locale à l’importance du tourisme, à l’économie, et à ce qu’il peut apporter en termes d’offres d’emplois et d’opportunités. Elle permet aussi de mettre en avant certains produits et de susciter le développement du tourisme domestique auprès de nos résidents” explique le directeur général de Tahiti Tourisme.

infos coronavirus