mercredi 3 juin 2020
A VOIR

|

Paul Gauguin Cruises racheté par Ponant : Nicole Bouteau rencontre les représentants de la compagnie de croisière

Publié le

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, s'est entretenue avec Etienne Goujot, vice-président de la compagnie du Ponant, et le commandant François Vielfaure, conseiller spécial des opérations maritimes au sein de cette compagnie. Ils étaient accompagnés de Richard Bailey, président et directeur général de la société Pacific Beachcomber.

Publié le 20/10/2019 à 11:58 - Mise à jour le 20/10/2019 à 12:11
Lecture 2 minutes

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, s'est entretenue avec Etienne Goujot, vice-président de la compagnie du Ponant, et le commandant François Vielfaure, conseiller spécial des opérations maritimes au sein de cette compagnie. Ils étaient accompagnés de Richard Bailey, président et directeur général de la société Pacific Beachcomber.

On vous l’annonçait en août dernier : le navire de croisière Paul Gauguin a été racheté par la société propriété du milliardaire français François Pinault et le groupe Artémis : Ponant. Vendredi 18 octobre, Nicole Bouteau rencontrait les représentants de la compagnie de croisière.

Paul Gauguin Cruises est la propriété depuis dix ans du groupe hôtelier Pacific Beachcomber. Dans le cadre de cette acquisition, les deux compagnies conservent leur identité propre. Les structures en place aux États-Unis ne sont pas modifiées : Diane Moore, directrice générale de Paul Gauguin Cruises continuera de piloter son équipe à Seattle. L’équipe basée à Tahiti sera également maintenue.

Cette collaboration permettra aux passagers des deux compagnies de choisir leur croisière parmi une palette de destinations emblématiques toujours plus riche. Les deux compagnies disent « partager la même philosophie, des valeurs identiques et une excellente maîtrise opérationnelle ». La ministre s’est réjouie de cette synergie entre les deux croisiéristes qui ouvre des perspectives prometteuses. Deux autres navires de croisières devraient rejoindre le Paul Gauguin au sein de la compagnie Paul Gauguin Cruises. Ces navires opéreront des croisières intra-Pacifique depuis Papeete et Fidji.

Paul Gauguin Cruises rejoint le leader mondial de la croisière d’expédition de luxe, Le Ponant.Hier, je me suis…

Posted by Nicole Bouteau on Sunday, October 20, 2019


La société marseillaise, Ponant, créée en 1988 par des officiers de la marine marchande, est le seul croisiériste à battre pavillon français. La compagnie a créé un nouveau style de croisières, la croisière d’expédition, permettant aux passagers d’accéder à des territoires exceptionnels à bord de yachts de luxe. La compagnie est à la tête d’une flotte de neuf navires. Trois nouveaux bateaux sont en commande.

Cette société a multiplié son activité par cinq depuis 2014. Ponant ajoute donc une nouvelle société ainsi qu’une nouvelle marque à son panel. D’ici l’horizon 2021, la compagnie française, propriété de la famille Pinault et du groupe Artémis, disposera d’une flotte d’expédition de la gamme Explorer ainsi que du très attendu navire d’exploration polaire, le Commandant Charcot. Le navire disposera des dernières technologies en matière de respect de l’environnement et d’un laboratoire destiné à la recherche scientifique pour des missions d’océanographie de recherche ou opérationnelle. Il sera le premier navire d’exploration à aller au-delà des normes écologiques prévues par la réglementation internationale. Hybride électrique, il sera propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL). 

La compagnie du Ponant a créé en 2018 une fondation avec pour objectif de préserver les océans et les pôles ainsi que de favoriser les échanges entre les peuples autochtones. Les deux compagnies célébreront cette alliance, le 25 octobre prochain, dans le port de Papeete, en présence du navire Le Boreal de Ponant qui sera également à quai.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Taiarapu-Ouest : 5 listes fusionnent pour contrer celle arrivée...

Au premier tour des municipales, le maire sortant était arrivé second avec 717 voix de retard sur le premier. Pour renverser la vapeur, il a alors décidé de fusionner avec les 4 autres listes toujours en course, mais au prix de son siège de maire de la commune.

Vente d’alcool : la FGC demande à « revenir d’urgence...

Malgré le nouvel allègement des mesures de restriction sur la vente d'alcool à compter du mardi 2 juin, la Fédération Générale du Commerce (FGC) indique dans un communiqué ne pas être du tout satisfaite de la décision prise par le Conseil des ministres.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV