vendredi 30 septembre 2022
A VOIR

|

Pâtissier, chocolatier, confiseur, glacier : le lycée hôtelier ouvre une nouvelle filière

Publié le

Le lycée hôtelier de Tahiti propose depuis septembre dernier une nouvelle formation : la mention complémentaire pâtissier, chocolatier, confiseur, glacier. Exceptionnellement, jeudi, les 12 élèves de la 1ère promotion ont suivi une master-class sur le thème de la glace, proposée par un invité de marque : Didier Stephan, Meilleur Ouvrier de France (MOF).

Publié le 11/03/2022 à 16:07 - Mise à jour le 11/03/2022 à 16:36
Lecture 3 minutes

Le lycée hôtelier de Tahiti propose depuis septembre dernier une nouvelle formation : la mention complémentaire pâtissier, chocolatier, confiseur, glacier. Exceptionnellement, jeudi, les 12 élèves de la 1ère promotion ont suivi une master-class sur le thème de la glace, proposée par un invité de marque : Didier Stephan, Meilleur Ouvrier de France (MOF).

Avec des produits locaux, les apprentis pâtissiers, chocolatiers ou encore glaciers du lycée hôtelier préparent de la crème glacée, du sorbet, mais aussi de la nougatine. Exceptionnellement, ce jeudi, les élèves ont manié les ustensiles sous le regard expert d’un meilleur ouvrier de France. Didier Stephan : “Ce matin, je leur ai un peu bourré le crâne avec des principes de calcul, d’équilibre des formules. Ils ont été très attentifs, ils ont compris au quart de tour. Je leur ai fait faire des exercices pour vérifier, et c’était très intéressant. […] Il faut être très passionné pour faire ces métiers parce qu’il faut toujours vivre à contre-courant. À Noël, les gens partent en vacances, eh bien nous, les pâtissiers, ont fait les bûches, par exemple. Donc en fait, on est en contre-courant dans notre vie professionnelle et dans notre vie privée aussi”.

Ls élèves sont très attentifs aux conseils avisés des professionnels. Il faut dire que pour certains, c’est une étape importante pour atteindre leurs objectifs. “C’est intéressant, et c’est toujours bien d’enrichir nos connaissances”

Vaipunaiti Teina, élève en mention complémentaire pâtissier, chocolatier, confiseur, glacier

“Après cette formation, je compte ouvrir ma boutique sur Taravao. Une boutique raffinée qui ne proposera que des tartes, dans le domaine sucré, salé et glacé. J’écoute tout ce qu’il dit avec attention, je prends des notes” Florent Ballton, élève en mention complémentaire pâtissier, chocolatier, confiseur, glacier

Les 12 apprentis doivent acquérir des connaissances, mais aussi “l’amour du métier, la rigueur. Et Didier, c’est quelqu’un qui partage son plaisir, sa passion. Donc si on peut leur mettre sur le bon chemin de la passion, je pense que ce sera de très bons ouvriers plus tard” indique Pierre-Olivier Gruber, professeur de pâtisserie au lycée hôtelier.

Plus tard, les élèves pourront exercer dans des entreprises artisanales, mais également dans l’hôtellerie, la restauration ou encore la grande distribution. Des professions en forte demande au fenua.

infos coronavirus