dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Passionné par la Polynésie, il organise une vente aux enchères en faveur de Te Mana O te Moana

Publié le

Un passionné du fenua a contacté l'association de protection des tortues marines te Mana O te Moana et a lancé une vente aux enchères en ligne pour recueillir des fonds...

Publié le 11/09/2019 à 10:43 - Mise à jour le 11/09/2019 à 11:12
Lecture < 1 min.

Un passionné du fenua a contacté l'association de protection des tortues marines te Mana O te Moana et a lancé une vente aux enchères en ligne pour recueillir des fonds...

Greg est un passionné de culture polynésienne. Il y a un an et demi, en métropole, il a intégré une association polynésienne au Pays Basque. Puis il a commencé la sculpture, pour le plaisir.

Soucieux de l’environnement, il a décidé de s’investir pour aider plusieurs associations. Greg découvrira pour la première fois la Polynésie, « en vrai » au mois d’octobre. Et à cette occasion, il a choisi de faire un geste pour l’association Te Mana O te Moana, qu’il a contactée : « L’association Te Mana o te Moana m’a touchée sur le travail effectué avec les tortues marines », nous dit-il.

Greg a sculpté une tortue en béton cellulaire de 54 cm de long, 43 cm de large et 7 cm de hauteur. Il a ensuite lancé une vente aux enchères sur internet afin de recueillir des fonds.

Un groupe Facebook Awala tiki ti’i sculpture a été créé. Pour participer à la vente, il suffit de mettre un commentaire et d’enchérir. Démarré à 60 euros (environ 7000 Fcfp), l’enchère est montée jusqu’au double, 120 euros (environ 14 000 Fcfp) il y a deux jours. La vente se termine le 20 septembre.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.