mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

« Pas de grève pour le moment dans le secteur bancaire »

Publié le

Publié le 14/12/2016 à 9:28 - Mise à jour le 14/12/2016 à 9:28
Lecture < 1 min.

Pour Maco Reid, « Ce qui a été décidé, c’est de poursuivre les négociations. Le personnel des banques est un personnel responsable. Les directeurs ont appelé les délégués syndicaux à négocier en interne, et on a voté à la quasi unanimité la reprise des négociations ».

Si la menace de grève avant la fin de l’année semble écarter, « pour le moment » précise Maco Reid, tout n’est pas réglé. Les négociations vont reprendre du côté de la Socredo, la semaine prochaine et pour la Banque de Polynésie et la Banque de Tahiti, peut-être aujourd’hui jeudi, selon le représentant de l’intersyndical des banques.

Les trois banques ont formé une intersyndicale pour demander à leur direction, que les salaires des 1 000 agents soient augmentés. Elle demande une augmentation de 20 points: soit 9 000 francs sur leur salaire mensuel.

Le personnel bancaire estime avoir fait d’énorme sacrifice durant cinq ans, quand la situation économique du Pays était au plus mal, en acceptant de geler leur salaire. Selon certains agents, les trois banques auraient cumulés 3 milliards de bénéfices. Et ils souhaiteraient aujourd’hui bénéficier de cette manne.

Joint ce jeudi matin, par téléphone le président de la Fédération Bancaire Française, Christian Carmagnolle, qui est aussi le directeur général de la Banque de Polynésie, nous a déclaré que la porte des négociations reste ouverte, et semble confiant quant a l’issue de ce conflit.
 

Rédaction Web avec Tauhiti Tauniua Mu San

infos coronavirus