mardi 15 juin 2021
A VOIR

|

Pas de date annoncée pour le début des travaux de la ferme aquacole à Hao

Publié le

Publié le 11/08/2017 à 14:50 - Mise à jour le 11/08/2017 à 14:50
Lecture < 1 min.

L’arrivée ce matin de l’investisseur chinois Wang Chen et de quatre de ses collaborateurs de la société Tahiti Nui Océan Food est un soulagement pour les autorités du pays. Si aucune date du démarrage du chantier n’a été avancé par le milliardaire, les Chinois ont obtenu les trois permis nécessaires : le terrassement, la construction et l’exploitation. La construction devrait durer deux ans.

Le Pays avait exigé la norme ICPE, qui préserve l’environnement, pour les bâtiments, les bassins, et les cuves à mazout, raison du déplacement des techniciens chinois à Tahiti afin de répondre au gouvernement et obtenir la norme ICPE auprès des services du Pays.

Hao accueillera une écloserie et un centre de pré-grossissement des poissons sur une surface totale de 100 000 m2. Ensuite, les alevins seront acheminés vers d’autres îles pour y être élevés, avant de revenir vers Hao pour la phase de pré-grossissement, c’est-à-dire qu’ils seront nourris dans des bassins plus grands. Deux espèces de poissons ont été retenues pour ce projet, la loche saumonée (le tonu)  et le mérou (hapu’u rehu).

Vingt personnes de Hao ont été formées aux métiers du bâtiment au CFPA. Dix cadres polynésiens ont été formés aux techniques aquacoles, en Chine. A terme, ce sont 400 à 500 emplois permanents qui verront le jour à Hao. En fin de semaine, les représentants de Tahiti Nui Ocean Food se rendront sur l’atoll.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo

infos coronavirus