lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Pas assez de place dans le bus pour les élèves

Publié le

Publié le 13/09/2014 à 8:00 - Mise à jour le 13/09/2014 à 8:00
Lecture < 1 min.

Les lycéens et collégiens de la côte Est de Tahiti sont inquiets. Depuis le 18 août, une vingtaine d’élèves de Mahaena arrive en retard au collège ou au lycée de Taravao, tous les lundis. Car ce matin-là, le bus affecté au ramassage scolaire est toujours plein.
Levés depuis 5 heures du matin, les élèves patientent parfois jusqu’à 7h30. Si aucun autre moyen de locomotion n’est disponible, ils ratent une journée de cours. Une situation que les parents n’admettent pas, comme le commente Teehu Tom Sing Vien.
La société de transport se défend. Elle reconnait que quelques passagers de la ville empruntent ces bus le matin. Mais le problème vient essentiellement du surplus d’élèves à récupérer : 174 jeunes sont inscrits sur la liste du transporteur, alors que le lycée leur a demandé d’en récupérer 60 de plus chaque lundi matin, comme le précise Xavier Chung Sao, représentant de la société de transport NTCE.
En attendant qu’une solution durable soit trouvée, les familles demandent au conseil municipal de construire des abris, pour protéger et sécuriser les enfants qui attendent le bus dans un virage.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...