samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Partir en vacances l’esprit tranquille, c’est possible !

Publié le

Publié le 22/12/2018 à 10:43 - Mise à jour le 22/12/2018 à 10:43
Lecture 2 minutes

Comme pour chaque période de congés, les forces de l’ordre proposent à ceux qui quittent le territoire de se signaler auprès de leurs services. Durant leur absence, des patrouilles régulières seront réalisées à proximité de leur habitation. De jour comme de nuit.
 
Comme ici à Pirae, dans le quartier de Aute. Le brigadier-chef Marotau et sa collègue inspectent avec attention les abords de cette maison dont les occupants sont partis.
 
« On fait le tour, on regarde un peu s’il n’y a pas des trucs louches à propos de la maison, précise-t-il. Après, si on rencontre certains problèmes, on appelle les personnes mentionnées sur la fiche pour leur dire qu’il y a eu ça et ça. »
 
Pour le policier, leur simple présence dissuade les éventuels voleurs. « Quand ils voient une patrouille de police passer tout le temps, ils ne vont pas oser le faire », poursuit-il.
 
D’autant que les vacances de Noël sont propices aux cambriolages, car « pas mal de gens et des jeunes n’ont plus la période scolaire », explique le commandant Tuheiava de la DSP. « Donc ils se retrouvent un peu dans l’oisiveté et peut-être dans le besoin, ce qui fait qu’ils sont tentés d’aller se servir en cambriolant des domiciles… »
 
Pour bénéficier de cette surveillance, il suffit de se présenter au commissariat ou dans l’une des brigades de la gendarmerie, et d’y remplir un simple formulaire. Un moindre mal pour éviter les mauvaises surprises au retour des vacances.
 

Rédaction web avec Jean-Baptiste Calvas

infos coronavirus