vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Participez au recensement des tortues marines en Polynésie

Publié le

Publié le 24/02/2017 à 11:04 - Mise à jour le 24/02/2017 à 11:04
Lecture 2 minutes

Selon l’association de sauvegarde de l’océan, contrairement aux méthodes de suivis classiques à savoir marquage et balises, la photo-identification est une méthode non-invasive et ne nécessite aucune manipulation de la tortue.

Cette méthode utilise les écailles de chaque côté de la tête des tortues marines pour les identifier, comme on peut le faire avec les empreintes digitales chez l’homme. Ainsi, une simple photo de la tête d’une tortue marine, même de loin, peut permettre de l’identifier et la suivre dans ses déplacements.

Les photos récoltées qui sont rentrées dans une base de données aideront à mieux comprendre leur répartition, leurs comportements et leurs habitudes. Afin de permettre à tous de s’impliquer dans les sciences participatives et la préservation de ces espèces, Te Mana O Te Moana a créé une fiche méthode sur la photo-identification.

Toutes les données récoltées seront ensuite traitées et transmises à la Direction de l’Environnement puis rendues publiques à la fin d’année 2017.

Cependant il ne faut pas oublier que les tortues marines sont des espèces sauvages et protégées par le Code de l’Environnement en Polynésie française. Il est impératif de prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas les déranger pendant les observations. Il n’est pas nécessaire de se rapprocher de la tortue pour avoir une bonne image.
 

Rédaction Web

Pour participez au réseau il vous suffit d’envoyer vos photos par mail à [email protected] ou via la page Facebook de l’association .
Pour les contacter ou recevoir la fiche d’information : Tel: 40 56 40 11 ou 87 715 344. 
Pour plus d’informations sur la photo Identification, rendez vous sur le site de l’association.

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu