dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Paris Hilton en Polynésie

Publié le

La jet-setteuse et ancienne mannequin américaine a débarqué ce matin d’un vol Air Tahiti Nui, avant de s’envoler pour Bora Bora.

Publié le 04/11/2020 à 7:46 - Mise à jour le 04/11/2020 à 15:37
Lecture 2 minutes

La jet-setteuse et ancienne mannequin américaine a débarqué ce matin d’un vol Air Tahiti Nui, avant de s’envoler pour Bora Bora.

Selon les passagers qui voyageaient dans le même avion, la star était emmitouflée dans une grosse doudoune à Los Angeles et était méconnaissable. Un touriste américain, Maher Kahn a passé tout le vol juste derrière elle et ne l’a pas non plus reconnue avant de débarquer. « Elle a dormi tout le temps avec une crème de nuit sur le visage : j’ai vu qu’elle était très belle et je pensais que c’était une star de cinéma, mais je ne savais pas qui c’était » s’amuse-t-il avant d’embarquer sur un second vol à ses côtés, pour Bora Bora cette fois.

Loin de ses fans américains, Paris Hilton a pu se détendre : les cheveux lâchés, un masque à paillettes et un pyjama bleu floqué de son prénom dans le dos, elle est apparue plus naturelle.

« Je suis ici pour des vacances romantiques, pour l’anniversaire de mon compagnon » a-t-elle confié à Tahiti Nui Télévision, projetant de nager et de faire de la plongée dans ce qu’elle considère comme un « Paradis ». Elle a assuré ne pas savoir combien de temps elle resterait, ce séjour étant « une surprise ».

Débarquée peu après 4h30 parmi les premiers passagers, elle a pourtant été l’une des dernières à sortir de la zone sous douane : elle avait oublié ses lunettes dans l’avion, et l’un de ses bagages a tardé à faire surface.

Paris Hilton a embarqué sur un vol Air Tahiti à destination de Bora Bora – Photo : Mike Leyral

Avec son compagnon, elle s’est ensuite rendue au guichet d’Air Tahiti. Malgré son statut et sa fortune, elle a patienté au milieu des autres touristes, sans procédure particulière. Sans doute habituée à plus d’égards, elle n’a cependant manifesté aucun agacement, multipliant les signes de tendresse envers son fiancé… avant de passer au contrôle des bagages au milieu d’autres touristes américains médusés par sa présence.

À 39 ans, Paris Hilton a connu plusieurs expériences très médiatisées, du mannequinat au cinéma en passant par la télé-réalité et la chanson. Elle est également disc-Jockey.

This is Paris, un documentaire sur sa vie produit par YouTube, est sorti cette année, en septembre. Dans ce film, la star montre pour la première fois une autre facette de sa personnalité. On apprend qu’elle a été victime de violences dans sa jeunesse, lorsqu’elle était en camp pour adolescents difficiles. À la sortie du documentaire, Paris Hilton a également lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour dénoncer les violences faites aux ados dans ces structures.

Arrière-petite-fille de Conrad Hilton, le fondateur de la chaîne hôtelière Hilton, et fille de l’homme d’affaires de Beverly Hills Richard Hilton, elle est aussi connue pour sa fortune, estimée à plus de 100 millions de dollars.

Au fenua, Paris Hilton ne paraît par rechercher l’anonymat : son prénom est floqué en lettres argentée dans son dos – Photo : Mike Leyral

infos coronavirus

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :