mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

« Paka connection » : la question de la dépénalisation du cannabis à la barre

Publié le

Publié le 10/01/2018 à 15:02 - Mise à jour le 10/01/2018 à 15:02
Lecture 2 minutes

La dépénalisation du cannabis a animé les débats en cour d’appel. Ce jeudi, trois prévenus impliqués dans un grand trafic de paka entre la presqu’île de Tahiti et les Raromatai étaient jugés en cour d’appel.

En première instance, le tribunal les avait condamnés à des peines de sept, six et quatre ans de prison. L’avocat général a demandé la confirmation de ces peines.

A la barre, ce jeudi, la défense a tenté de minimiser l’implication de leurs clients. Comme lors du premier procès en avril dernier, les avocats ne comprennent pas les réquisitions. Pour Maitre Dubois, avocat de celui considéré comme la tête de réseau :

« J’étais surpris de voir qu’il avait des peines quasiment du double alors qu’il n’avait commis de faits similaires auparavant, alors que d’autres prévenus avaient parfois six ou sept condamnations pour trafic de stupéfiants. C’est vrai que ça amène à s’étonner. »

Au-delà des faits, les plaidoiries des avocats se sont orientés autour de la question plus large de la dépénalisation du cannabis. Pour la défense, il faut que le regard sur ce type de stupéfiant et évolue. Tout comme les condamnations. Maitre Dubois explique, à propos de la dépénalisation :

« Je pense que ce sera surement le cas d’ici une dizaine d’années en France. Est-ce que ce sera le cas ici, je ne sais pas. […] Ce que j’essayais d’indiquer à la cour, c’est que j’aimerais que cette évolution sociétale soit prise en considération. Je pense qu’on ne peut pas continuer aujourd’hui à prononcer des peines aussi lourdes quand il s’agit de cannabis. Je ne parle pas de drogues dures. La politique de répression en matière d’ice et de cocaïne, je la comprends parfaitement autant aujourd’hui, celle en matière de cannabis, je ne la comprends plus. »

Les avocats seront-ils entendus par les juges ? Réponse le 8 février prochain. 

Rédaction web avec Davidson Bennett

Maitre Dubois, avocat d’un des protagonistes de l’affaire

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.