vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Paea : le groupe scolaire Maraa-Vaipuarii cambriolé

Publié le

Publié le 10/05/2018 à 12:41 - Mise à jour le 10/05/2018 à 12:41
Lecture 2 minutes

La scène est chaotique. Ce vendredi, le groupe scolaire Maraa-Vaipuarii, à Paea, est semblable à un champ de bataille.

Mercredi soir, pendant la fête de l’école, des voleurs ont forcé la porte de l’annexe de l’établissement et du bureau de la direction. Ils ont emporté avec eux plus de 500 000 francs de matériel.

Moeata Fanaura, la directrice de l’école de Paea, est atterrée. Prévenue par le jardinier ce vendredi matin, elle n’a pu que constater les dégâts. Les larmes aux yeux, elle détaille :

 « Ce que je trouve déplorable, c’est que ce sont les enfants qui ont contribué à l’achat de tout ce matériel. Ce sont les enfants qui ont été volés. C’est de la colère qui m’anime actuellement. C’est désolant. »

Les cambrioleurs ont également fouillé les enveloppes à la recherche d’argent. Mais ce n’est pas tout ce qu’ils étaient venus chercher.

LES MATELAS DE LA SIESTE UTILISES

Du côté de l’école maternelle, les protagonistes ont investi la salle de repos des enfants. Le désordre règne. Linda, une tatie de l’école, se désespère :

« On a vu que les matelas ont été utilisés et les coussins éparpillés. Ils sont venus, quoi faire ? Je ne sais pas. Il y a la climatisation. On peut faire beaucoup de choses dans cette salle… »

La directrice de l’école, Moeata Fanaura, a immédiatement prévenu les gendarmes. Une enquête a été ouverte. Dans l’attente d’identifier les auteurs du larcin et, peut-être, de retrouver leur butin, l’école devra se passer de son matériel.
 

Rédaction web avec Solenne Barlot, Brandy Tevero et Anahita Mofakhami

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu