jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Paea : la population mobilisée pour nettoyer la commune

Publié le

Publié le 07/09/2018 à 14:15 - Mise à jour le 07/09/2018 à 14:15
Lecture 2 minutes

Grande opération de nettoyage, ce samedi, à Paea. Dès 7h30, près de 200 personnes se sont rassemblées nettoyer la commune. Armés de gants et de sacs nouvelles, l’armée de nettoyeurs a arpenté les rues, les plages, les embouchures et les vallées de cette ville de la côte ouest pour la débarrasser de tous ses déchets.

Orchestrée par l’association Tomite Taurua rau no Paea, l’opération a mobilisé neuf associations de Paea, réparties sur neuf zones de nettoyage entre le PK 18 et le PK 29. Pendant plusieurs heures, sur terre comme sur mer, les participants ont ramassé des dizaines de détritus. C’est la deuxième fois en trois mois que l’association mène cette opération.

A la fin de la matinée de nettoyage, les sourires étaient sur les visages. Maruia Jamet, vice-présidente de Tomite Taurua rau no Paea, se réjouit : « C’est un bilan positif pour cette journée parce qu’il y a moins de déchets que la dernière fois. A l’heure où je vous parle, il y a trois mois, nous étions encore en train de trier les déchets. »

Pour la vice-présidente, cette observation reste encourageante. Elle y voit une évolution de certaines mentalités et mauvaises habitudes des résidents. Maruia Jamet confie : « Je pense, ou en tout cas je l’espère, qu’il y a une réelle prise de conscience de la part de notre commune. Je suis persuadée qu’en renouvelant cette action autant que faire se peut, cela va rentrer dans les habitudes des gens de moins jeter les déchets… »

En accord avec la mairie, l’association prévoit de renouveler ces ramassages tous les trois mois à Paea. Pour Maruia Jamet, plus d’actions il y a aura, moins de déchets, il restera.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo 

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.