mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Paea célèbre les droits de l’enfant

Publié le

Les 30 ans de la convention internationale des droits de l'enfant, ça se fête ! À cette occasion, la commune de Paea célèbre les droits de l'enfant, au sein de sa mairie, du 16 au 23 novembre.

Publié le 20/11/2020 à 14:57 - Mise à jour le 20/11/2020 à 15:42
Lecture 2 minutes

Les 30 ans de la convention internationale des droits de l'enfant, ça se fête ! À cette occasion, la commune de Paea célèbre les droits de l'enfant, au sein de sa mairie, du 16 au 23 novembre.

Depuis mercredi 16 novembre, Paea célèbre les droits de l’enfant, dont la journée internationale a lieu aujourd’hui. L’occasion de suivre les enfants de Paea dans leur milieu scolaire, où ils passent des message chaque jour. Messages qye l’on peut retrouver sur la page Facebook de la commune.

« C’est un projet communal, et toutes les écoles de Paea ont été invitées (…) Les écoles avaient à charge d’opérationnaliser les différents événements. En raison de la crise sanitaire, nous avons du limiter les choses. L’un des événements était la confection d’un poupon en faveur d’un enfant de la commune ou d’une association. On devait élever un enfant en détresse » explique Vairea Laurens, directrice de l’école Vaiatu à Paea.

Vairea Laurens (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Exposition, portraits d’enfants, projection cinématographie, mais aussi la confection de poupées sont donc au programme : « Les droits de l’enfant, il faut vraiment les fêter, parce que dans le monde tous les enfants n’ont pas les mêmes chances et ces droits-là permettent beaucoup de choses, et il faut qu’ils apprécient le pays où il se trouve. On a voulu représenter un pays par classe dans mon école. Et les élèves ont du rechercher pour chaque pays, le drapeau, la signification de quelques mots, la culture… et surtout les habits du poupon » poursuit la directrice.

Après avoir été confectionnés par le personnel de l’école, les poupons ont été habillés et décorés par les élèves, avant d’être tous vendus. Les profits seront reversés pour un élève de l’école qui va devoir bientôt partir en métropole pour une greffe de foie.

Pour clore cette semaine spéciale, lundi matin, la commune organisera un « débat démocratique » avec le maire et ses élus à la mairie. Les élèves proposeront alors au vote un texte pour les enfants de la commune.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.