lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Ouverture du colloque sur le droit de la concurrence

Publié le

Publié le 20/11/2017 à 14:39 - Mise à jour le 20/11/2017 à 14:39
Lecture < 1 min.

Plusieurs intervenants ont fait le déplacement en Polynésie pour apporter leurs expertises et leurs expériences en matière de droit de la concurrence. Assujettie ni aux règles de concurrence de métropole ni à celles de l’Union européenne, la Polynésie française, pleinement autonome en la matière, s’est dotée d’un arsenal juridique dont la finalité est de mettre en place une concurrence accrue et saine sur son territoire.
 
Deux lois du Pays des 23 février et 14 avril 2015 ont ainsi instauré un droit polynésien de la concurrence avec la création d’une autorité administrative indépendante, l’Autorité polynésienne de la concurrence (APC), avec un budget de 180 millions Fcfp. La concurrence apparaît en effet comme un moyen efficace de stimulation de la productivité et d’accroissement de l’efficacité économique, avec des règles mises en place largement inspirées du droit de la concurrence applicable en métropole.
 
L’adaptation à la Polynésie du droit métropolitain de la concurrence doit cependant passer par quelques ajustements, en tenant en compte de la spécificité du marché et de la structure économique de nos îles. Le ministre a ainsi évoqué dans son discours le risque d’effets néfastes quant à trop de rigidité, dans le contexte d’une économie insulaire isolée.

 

Rédaction web avec communiqué

 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...