mardi 18 janvier 2022
A VOIR

|

Communiqué

Ouverture des 3e assises des sages-femmes de Polynésie

Publié le

COMMUNIQUÉ - Organisées par le COSFPF, ces assises se déroulent sur deux jours, du mercredi 8 au jeudi 9 décembre, et s’articulent autour de deux grands axes : la famille et la parentalité.

Publié le 08/12/2021 à 17:30 - Mise à jour le 08/12/2021 à 17:34
Lecture 3 minutes

COMMUNIQUÉ - Organisées par le COSFPF, ces assises se déroulent sur deux jours, du mercredi 8 au jeudi 9 décembre, et s’articulent autour de deux grands axes : la famille et la parentalité.

La ministre de la Famille, des affaires sociales, de la condition féminine, en charge de la lutte contre l’exclusion, Isabelle Sachet, accompagnée du ministre de la Santé, en charge de la prévention, Jacques Raynal, a officiellement ouvert ce mercredi matin, au Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF), les 3e assises des sages-femmes de Polynésie française. La directrice du CHPF, Claude Panero, et la présidente du Conseil de l’Ordre des sages-femmes de la Polynésie française (COSFPF), Matha Williams, étaient également présentes.

Des professionnels de la santé du fenua mais aussi de métropole, tels que des sages-femmes, étudiants sages-femmes, médecins, chirurgiens, infirmiers, pédopsychiatres, virologues ont participé aux débats et contribué aux échanges d’informations concernant les axes retenus cette année.

Au cours de ces deux journées, des sous-thèmes seront abordés : les infections de la mère et de l’enfant (toxoplasmose, cytomégalovirus et fœtopathies infectieuses) ainsi que la médecine douce et les médecines alternatives en maïeutique (ensemble de techniques d’accouchement).

Pour la ministre de la Famille, Isabelle Sachet, le rôle qu’occupe la sage-femme en Polynésie est important, voire essentiel, pour accueillir un nouveau-né dans ce monde. Elle assure le suivi médical de la grossesse (examens, échographies), le déroulement du travail et l’accouchement ainsi que le suivi des suites de couches. Elle dépiste également les potentielles pathologies et oriente vers un niveau de soins plus adapté.

infos coronavirus